Article N°3 - RAVINTSARA: (Article de pathologie)

L’Activité antivirale de l’huile essentielle de RAVINTSARA contre L'herpès labial

 

Dans le monde des huiles essentielles,certains praticiens de l’aromathérapie et naturopathes considèrent l’huile essentielle de RAVINTSARA la base de l’aromathérapie D’une part grâce à ses capacités antivirales puissantes qu’ils lui permet d'être une références contre les infections virales en tout genre , et d’autre part parce que la diversité des maux qu’elle soigne fait d’elle un incontournable de votre armoire d’aromathérapie.

 

C’est la star du monde de l'aromathérapie , son action antivirale et ses effets stimulants sur le système immunitaire sont en effet puissants et reconnus par tous les professionnels et adeptes des huiles essentielles.


 

...mais connaissez-vous ses origines ?

LE RAVINTSARA (ou Camphrier de Madagascar) est un arbre qui appartient à la famille des Lauracées (Lauraceae). D’origine malgache « RAVINTSARA » se traduit par « bonne feuille » en raison de toutes les qualités qui lui sont attribuées.

Extraite de ses feuilles, l’huile essentielle de ravintsara dégage un parfum frais et camphré. Elle est pourtant dénuée de camphre « si elle provient bien de Madagascar »

 

L’herpès labial …Virus Herpes simplex (HSV)

L’herpès labial ou bouton de fièvre est une pathologie due au virus Herpes simplex de type 1 (HSV-1) et plus rarement au virus Herpes simplex de type 2 (HSV-2). L’étude HERPIMAX met en évidence qu’à l’âge de 50 ans, environ 60 % de la population française était séropositive à HSV-1 (Malvy et al., 2007).

Le bouton de fièvre apparait de façon plus ou moins récurrente chez l’adulte en fonction de certains facteurs déclenchants tels que le soleil, le stress, la fatigue et les fluctuations hormonales.Les signes préliminaires du bouton de fièvre sont des démangeaisons, brûlures ou encore des picotements sur la région où se localise le virus. Il s’ensuit une apparition de bouquets de papules qui deviennent des cloques et enfin des vésicules contenant un liquide clair. Ces dernières éclatent, libérant leur contenu et laissant place à une plaie qui sèche et forme une croûte avant de cicatriser sans laisser de traces. Ces accès durent entre 8 et 15 jours (Allaert et Guy, 2012).

Un combattant naturel de l’herpès grâce à ses vertus;

 

L'huile essentielle de Ravintsara (Cinnamomum camphora chémotype cinéole) est fortement concentrée en 1,8 cinéole, en alpha-terpineol et en alcools monoterpéniques. Ces différentes molécules lui confèrent les propriétés principales suivantes :

Antivirale (1,8-cinéole et alpha terpinéol) : L’huile essentielle de RAVINTSARA est l’un des plus puissants antiviraux naturels connus, c’est l’huile essentielle antivirale par excellence…Elle est à la fois anti-infectieuse et antibiotique et limite les risques de surinfection.Des travaux ont montré qu’elle pénétrait au niveau cellulaire et qu’elle inhibait la formation des acides nucléiques des virus.

Immunostimulante (alcools monoterpéniques): l’huile essentielle de RAVINTSARA stimule les glandes surrénales, responsables de la réponse immunitaire.

Antibactérienne à large spectre  (1,8-cinéole, carbures et alcools monoterpéniques) : l’huile essentielle de RAVINTSARA est antibactérienne et anti mycobactérienne. Son spectre d’action est très large.

Anti-inflammatoire et analgésique: (Les oxydes terpéniques, et en particulier le 1-8 cinéole) inhibent les médiateurs de l’inflammation.

 

Revue scientifique sur les effets de RAVINTSARA contre Le virus de l’herpès:

Au terme des études menées sur l’activité antivirale de l’huile essentielle de RAVINTSARA , il apparaît que cette huile est probablement l’un des plus puissants antiviraux naturels connus. Cette conclusion a d’abord été confirmée par les travaux de Jassim et Naji, en 2003, qui ont démontré son action à la fois sur l’inhibition de la formation des acides nucléiques viraux (ADN et ARN) ainsi que sur l’inhibition de la réplication virale.

 

Une étude, menée par Astani et ses collègues en 2009, a étudié l’action des  monoterpènes (alpha-terpinène,g-terpinène,alpha-pinène,le p-cymène, terpinen-4-ol, alpha-terpinéol,le 1,8-cinéole) dont l’objectif était de déterminer l’activité antivirale in vitro de ces substances contre l’HSV de type 1 (HSV-1).

 

Cette étude met en évidence que tous les composés étudiés présentent une activité

antivirale mais ne sont pas tous actifs au même stade du cycle viral. l’alpha-pinène est  les plus actif lorsque les cellules ont été prétraitées avant infection du virus ; cette substances présentent une réduction de la plaque virale de l’ordre de 30 à 40%. Lorsque le virus est incubé avec les substances testées avant infection, seul le 1,8-cinéole présente une faible activité antivirale de l’ordre de 25% de réduction de la plaque virale ; tous les autres composés ont une réduction de l’ordre de 80 à 90%.

Les substances testées ont été administrées aux cellules infectées par le virus HSV-1 lors de la phase de réplication du virus. Le nombre de plaques virales est déterminé trois jours après l’infection, et comparé avec un témoin non traité. Les résultats sont exprimés en pourcentage de réduction de la plaque. Ces expériences ont été répétées indépendamment et les données présentées sont la moyenne de trois expériences. La plaque virale représente une zone de destruction cellulaire dû au développement du virus sur une boite de Pétri.

 

L’étude conclue donc que le 1,8 cinéole possède une activité antivirale par inhibitionde la réplication cellulaire.

 

Méthode d’emploi:

Herpès labial : diluer une goutte avec une huile végétale et appliquer sur la zone.

NB: Ces informations ne constituent en aucun cas un avis médical. Elles sont données à titre informatif. Pour tout usage dans un but thérapeutique, consultez un médecin.

Précautions d’utilisation:

Bien qu’elle bénéficie d’une tolérance cutanée remarquable et qu’elle soit de ce fait une valeur sûre pour toute votre famille, certaines précautions sont nécessaires.

Il est déconseillé de l’utilisé :

  • - Déconseillée chez la femme enceinte et allaitante sans l’avis d’un aromthérapeute     

  • - Pour un enfant de moins de 6 ans

  • - Pour les personnes asthmatiques

  • - Pour les sujets épileptiques

Attention : Les propriétés et indications mentionnées dans cet article sont basées sur un ensemble de recherche qui présente un usage traditionnel de l'huile essentielle, reconnu par des experts en aromathérapie.Néanmoins il reste recommandé pour l'utilisation des huiles essentielles de s’adresser à un professionnel de l'aromathérapie afin de recueillir des informations personnalisées et sécurisées, adaptées à votre situation médicale, votre profil et votre âge.

Rédigé par TALEB.Z

 

Mots-clés: ravintsara, cinnamomum camphora, bouton de fièvre,herpès simplex virus, antivirale, cinéole, monoterpène, herpès labial