Article N° 01 - GAULTHÉRIE : ( Article de synthèse )

 

Huile essentielle de GAULTHÉRIE COUCHÉE: l’aspirine naturelle


 

LA GAULTHÉRIE COUCHÉE (appelée en botanique: Gaultheria procumbens )  appartient à la famille des Ericacées .

L’huile essentielle de GAULTHÉRIE est utilisée depuis des années pour ses différentes propriétés antiseptique, antipyrétique, antirhumatismal, aromatique et astringente.

 

selon  l’ancienne médecine Indienne  Gaultheria procumbens a été présentée comme une plante capable de fournir une régénération hépatique, une inhibition de l’agrégation plaquettaire (1), connu aussi par ses propriétés antibactériennes, antipyrétique,analgésique, anti inflammatoire, antioxydantes, antiseptique, astringente, des recherches limitées indiquent leur activité antifongique (2).

 

L'objectif de cet article est de mettre en évidence diverses utilisations de l'huile essentielle de gaulthérie , ainsi que ses effets toxiques en cas de surdosage ou d’utilisation mal appropriée.

 

La Composition chimique:

La présence d’une centaine de constituants a été signalée dans des huiles essentielles préparées à partir de feuilles, rameaux feuillés ou même rhizomes de G.procumbens : cinq salicylates (méthyle, éthyle, phényle, benzyle, p-hydroxy-méthyle); 19 alcanes;  22 mono terpènes; 14 sesquiterpènes; neuf dérivés aromatiques; d’autres constituants à l’état de traces.

Le salicylate de méthyle est le constituant nettement majoritaire (99 %) dans tous les lots analysés. L’huile essentielle de GAULTHÉRIE fait donc partie des rares huiles essentielles dites “mono-moléculaires’’, c’est-à-dire constituées presque exclusivement par une seule molécule qui est un puissant anti-inflammatoire. Ses substances qui composent les 1% restants lui confère d’autres propriétés spécifiques. (3)

 

Propriétés et indications thérapeutiques:

L’utilisation de l’huile essentielle de GAULTHÉRIE est bien évidemment étroitement liée aux propriétés du salicylate de méthyle qui constitue une prodrogue de l’acide salicylique.

 

Effet analgésique:

L’acide acétylsalicylique, plus communément appelé « Aspirine » est un dérivé du salicylate de méthyle. L’huile essentielle de GAULTHÉRIE en tant que source principale de salicylate de méthyle couramment utilisé comme ingrédient naturel analgésique et rubéfiant  dans les produits dermatologiques en vente libre commercialisés sur le marché, en application cutanée, elle a la capacité de réchauffer les zones atteintes. (4)

 

Cette huile essentielle sera donc une inconditionnelle pour toutes les préparations traitant les rhumatismes, l’arthrose, les crampes musculaires, les entorses, les déchirures, les tendinites, la polyarthrite rhumatoïde… Elle réchauffera les muscles et apaisera les tensions.

 

Une étude de 2014 publiée dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine déclare «L'ingrédient naturel prédominant dans l'huile de wintergreen  (l’huile essentielle de GAULTHÉRIE) est le méthylsalicylate, un composé étroitement apparenté à l'acide acétylsalicylique ou à l'aspirine. Lorsqu'elle est appliquée sur la peau, y compris les tissus sur le site de la douleur, l'huile de gaulthérie possède des propriétés analgésiques… Une combinaison d'huile de GAULTHÉRIE et d'huile de menthe poivrée est couramment utilisée car elle procurerait un meilleur soulagement de la douleur que l'huile de  GAULTHÉRIE ou l'huile de menthe poivrée seule.

En outre, la combinaison des deux huiles essentielles pour l'arthrite peut potentialiser les effets individuels de chaque huile, permettant ainsi l'utilisation de doses plus faibles de chaque huile, ce qui, en conséquence, produira probablement moins d'effets secondaires. (5)



 

Effet antioxydant :

D'autres preuves montrent que la GAULTHÉRIE est un puissant combattant des dommages des radicaux libres et des dommages oxydatifs. Des recherches effectuées par le département de pharmacologie de l'université de médecine de Lodz, en Pologne, ont testé des extraits de feuilles sèches de gaulthérie couchée afin d'évaluer leur efficacité en tant que source de phytocomposants antioxydants bioactifs. Grâce à des tests d'activité systématiques et à l'établissement de profils phytochimiques, les chercheurs ont découvert des taux élevés d'antioxydants anti-inflammatoires, notamment des procyanidines et des acides phénoliques. Des niveaux modérés d'antioxydants flavonoïdes ont également été trouvés. (6)

Des études approfondies ont abouti à l'identification de 35 polyphénols différents avec le trimère de type A procyanidine, la 3-O-glucuronide de quercétine, des isomères de l'acide caféoylquinique et l'épicatéchine étant les composants dominants.

 

Effet anti-inflammatoire:

L’effet anti-inflammatoire a été mis en évidence sur plusieurs modèles in vivo, non pas sur l’huile essentielle elle-même mais sur des fractions enrichies de dérivés salicylés préparées à partir de la GAULTHÉRIE . Les mécanismes d’action ont été élucidés : l’inhibition dose-dépendante de la production de cytokines pro-inflammatoires par les macrophages (tumor necrosis factor α, interleukine-6), de la production de monoxyde d’azote (NO) et d’espèces réactives oxygénées (ROS), l’inhibition de la voie du nuclear factor kappa B (NF-κB).(7-8)

 

Outre son action anti-inflammatoire remarquable, l’huile essentielle de gaulthérie possède des propriétés anti-spasmodiques, hypotensives, légèrement vasodilatatrices. Elle sera donc utile en cas d’hypertension, de maux de tête (d’origine hépatique).

 

Activité antibactérienne :

Nikolic et al ont mené une étude sur l'activité antibactérienne de G.procumbens.

Les résultats de cette étude ont montré un degré d'activité antimicrobien variable sur divers organismes testés. G.procumbense avait son plus haut niveau d’activité sur P.aeruginosa.  L'organisme le plus résistant était S.aureus.

L’effet de G.procumbense sur les microorganismes appartenant à des groupes d'aliments se sont avérés efficaces sur presque toutes les bactéries. En général, les bactéries à Gram positif étaient plus résistantes que bactéries à Gram négatif. Hammer et al. 1999 a examiné l’activité antibactérienne du différentes huiles essentielles, y compris l'huile de G. procumbens. Ils ont remarqué que cette huile avait bonne activité antibactérienne contre E.coli, S.typhimurium et Serrati amercescens à 0,50 mg / ml et contre C.albicans, Aeromonas baumanii à 0,25 mg / ml. Les plus résistants étaient P.aeruginosa et S. aureus . Cette huile était d'abord sensible à S. mutans, qui est de nature cariogène. Cette bactérie colonise la structure de la dent et produit des polysaccharides. (9)

 

L’huile essentielle de Gaulthérie présente une activité antibactérienne vis-à-vis d’Escherichia coli et Staphylococcus aureus, supérieure à celle du salicylate de méthyle (concentrations minimales inhibitrices [CMI] de 0,3 et 5 %, respectivement) (10).

 

Activité anti-fongique:

L'huile de G.procumbense inhibe la croissance de Candida sp.Cette huile présentait une propriété antifongique contre les micomycètes et la souche la plus résistante était Aspergillus flavus. Les champignons les plus sensibles étaient A. fumigates, A. Niger et P. Funiculosum. (2-9)


Interactions médicamenteuses :

L'huile de gaulthérie a également des effets anticoagulants similaires à ceux de l'aspirine. Les gens qui prennent les anticoagulants tels que la warfarine sont déconseillés de prendre l'huile essentielle de GAULTHÉRIE .Une élévation de l’international normalized ratio (INR) a été observée chez une femme traitée et stabilisée sous warfarine, suite à l’application sur son genou d’un gel antalgique durant seulement huit jours. La potentialisation de l’effet anticoagulant a été attribuée au salicylate de méthyle, pourtant présent à faibles doses dans ce gel (11).

 

Toxicité :

L'huile de GAULTHÉRIE  est hautement toxique et ne devrait être appliquée qu'à l'extérieur. Des doses élevées d'huile de Gaulthérie appliquée par voie topique peuvent être toxiques, car les salicylates peuvent être absorbés par voie cutanée.(12)  Il ne doit pas être utilisé chez les personnes atteintes de maladies chroniques des reins ou du foie.  

Cette huile est dangereuse par voie orale. Un surdosage peut provoquer des nausées, des vomissements, de la diarrhée, des maux de tête, des douleurs abdominales et de la confusion. (13-14)

 

Contre-indications:

L’utilisation d’huile essentielle  de Gaulthérie est fortement déconseillée chez les enfants de moins de 12 ans, les femmes enceintes ou allaitantes (passage transplacentaire et au niveau lacté), ainsi que toute personne à la peau sensible (risque d’irritation importante). Les sujets allergiques aux dérivés salicylés, présentant des troubles de la coagulation (hémophilie, thrombopénie…) ou bénéficiant déjà de traitements à l’aspirine, aux anticoagulants oraux ou aux héparines (risques hémorragiques par surdosages ou potentialisation).

 

Rédigé par: TALEB.Z

 

Mots-clé: anticoagulant, aromathérapie, gaulthérie,anti-inflammatoire , salicylate de méthyle, wintergreen, huile essentielle

 

Références :

Tanen DA, Danish DC, Reardon JM, Chisholm CB, Matteucci MJ, Riffenburgh RH -Comparison of oral aspirin versus topical applied methyl salicylate for platelet inhibition- 2008 Oct;42(10):1396-401.

  1. AnupamKujur,  S.Kiran, N.K.Dubey,  Bhanu Prakash -Microencapsulation of Gaultheria procumbensessential oil using chitosan-cinnamic acid microgel: Improvement of antimicrobial activity, stability and mode of action -Volume 86, December 2017, Pages 132-138.

  2. Wei-Rui Liu, Wen-Lin Qiao, Zi-Zhen Liu, Xiao-Hong Wang, Rui Jiang,Shu-Yi Li, Ren-Bing Shi, Gai-Mei She - Gaultheria: Phytochemical and Pharmacological Characteristics - Molecules 2013, 18(10), 12071-12108.

  3. Barbar A1, Raouf M, Plakogiannis FM -In vitro release studies of methyl salicylate from the ointment bases and the commercial dermatological products - 1990;65(5-6):170-4.

  4. Patricia R. Hebert, E. Joan Barice,Charles H. Hennekens - Treatment of Low Back Pain: The Potential Clinical and Public Health Benefits of Topical Herbal Remedies - 2014 Apr 1; 20(4): 219–220.

  5. Michel P, Dobrowolska A, Kicel A, Owczarek A, Bazylko A, Granica S, Piwowarski JP, Olszewska MA - Polyphenolic Profile, Antioxidant and Anti-Inflammatory Activity of Eastern Teaberry (Gaultheria procumbens L.) Leaf Extracts - 2014 Dec 8;19(12):20498-20520.

  6. Wang C, Zhang TT, Du GH et al. Synthesis and anti-nociceptive and antiinflammatory effects of gaultherin and its analogs. J Asian Nat Prod Res. 2011;13(9):817-25.

  7. Zhang TT, Sun L, Liu R et al. A novel naturally occurring salicylic acid analogue acts as an anti-inflammatory agent by inhibiting nuclear factor kappa B activity in RAW264.7 macrophages. Mol Pharm. 2012;9(3):671-7.

  8. Hammer, K.A., Carson, C.F., Riley, T.V., 1999. Antimicrobial activity of essential oils and other plant extracts. J. Appl. Microbial. 86,985–990.

  9. Wang YF, Yao N, Tang B. Studies on antimicrobial activity of essential oil from the leaves of Gaultheria yunnanensis. Shanxi J trad Chin Med. 2005;26:1385-6

  10. Joss JD, LeBlond RF. Potentiation of warfarin anticoagulation associated with topical methyl salicylate. Ann Pharmacother. 2000;34(6):729-33

  11. Anthony J Bell, Geoffrey Duggin - Acute methyl salicylate toxicity complicating herbal skin treatment for psoriasis.

  12. William L. Cauthen and William H. Hester -Accidental ingestion of oil of wintergreen - Journal of Family Practice, Dec. 1989, p. 680

  13. Rachel L.Chin, Kent R.Olson, Delia Dempsey - Salicylate Toxicity from Ingestion and Continued Dermal Absorption -2007 Feb; 8(1): 23–25.