Article N° 02- Hélichryse italienne : ( Article de synthèse)

 

Huile Essentielle d'HÉLICHRYSE  ITALIENNE: des pouvoirs thérapeutiques incroyables


 

Introduction:

L'HÉLICHRYSE ITALIENNE (Helichrysum italicum )aussi connue sous le nom d'huile essentielle d'immortelle  est une Astéracée que l’on trouve dans le bassin méditerranéen. Le nom de genre Helichrysum vient de deux mots grecs helios (soleil) et chrysos (or), rappelant la couleur de la plupart des fleurs de ce genre. Le nom d’espèce italicum rappelle l’Italie, pays où la plante a été décrite pour la première fois. L’appellation : française d’« Immortelle » et anglophone everlasting, elles souligneraient le fait que les bouquets secs se conservent exceptionnellement longtemps, sans perdre leur couleur. (1)

 

Cette plante est utilisée en phytothérapie vu sa diversification en produits bioactifs. (2)  Son huile essentielle est l’un des plus importants produits naturels provenant de plantes pour leurs diverses propriétés biologiques à usages médicamenteux  ( y compris des activités antimicrobiennes, anti-inflammatoires, anti-oxydantes et anti-virales, ainsi que des effets insecticides). La variabilité chimique des extraits de H.italicum et de ses huiles essentielles pourrait expliquer toutes ces activités bénéfiques pour la santé.

 

Cette revue résume l'état actuel des connaissances sur les constituants chimiques de H.italicum et ses propriétés biologiques.


 

Les principaux constituants chimiques:

L’analyse de l’huile essentielle d’H.italicum par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse (GC-MS) a permis d’identifier 66 composés qui représentent 99.24 % de l’huile total. Cette huile essentielle est caractérisée par la prédominance des sesquiterpènes oxygénées (76.7 %) et des monoterpènes oxygénées (61.42 %).

Les principaux constituants de l’huile sont α-cédrène (13.61 %), α-Curcumene (11.41 %), acétate de géranyle (10.05 %), limonène (6.07 %), nérol (5.04 %), acétate de néryle (4.91 %) et α-pinène (3.78 %). (3)

 

Les huiles essentielles d’H.italicum sont caractérisées par des quantités élevées de monoterpenoides tels que l’acétate de néryle, propanoate de néryle et l’α-pinène. (4) (5)




 

Les activités biologiques de l’huile essentielle d’Helycrise Iitalienne:

Les métabolites isolés de Helycrise.italicum, et en particulier sa fraction volatile, présentent de nombreux effets biologiques et des propriétés pharmacologiques, telles que des activités antibactériennes,anti-fongiques, anti-inflammatoires, anti-virales. Les effets insecticides de cette huile essentielle ont également été décrits. Jusqu'à présent, aucune activité phytotoxique possible des métabolites secondaires de la plante ont été rapportés.

1.L’activité antibactérienne:

Parmi toutes les propriétés revendiquées pour Helicrise italienne, l’effet antibactérien des extraits, des huiles essentielles et de leurs constituants a retenu toute l’attention. Plusieurs données rapportent l'efficacité de l’huile essentielle de H.italicum contre les bactéries à Gram positif.

Nostro et ses collaborateurs (6) ont démontré que les extraits d'éther éthylique de   H. italicum avaient un effet inhibiteur sur les souches de Staphylococcus aureus, réduisant à la fois leur croissance et certaines des enzymes considérées comme facteurs de virulence. Avec des valeurs de concentration minimale inhibitrice (CMI) allant de 125 à 500 mg / L, cette huile essentielle est si efficace sur les souches de S. aureus sensibles à la méthicilline (MSSA) que sur les isolats de S. aureus résistant à la méthicilline (MRSA). Il inhibe également l'activité enzymatique de ces souches avec un effet plus prononcé sur la coagulase que sur la DNAse, la lipase et la thermonucléase.

D'autres travaux ont été effectués pour évaluer les effets de l’huile essentielle de     Hélycrise italienne sur différents facteurs de virulence bactérienne, tels que la production de toxines ou l'agrégation de cellules. Il a été démontré que de faibles concentrations d'extrait d'éther diéthylique de H. italicum réduisent la production d'entérotoxines B et C par S. aureus (7).

Deux études principales menées dans les  laboratoires font état des propriétés antibactériennes de l’huile essentielle de H. italicum. Rossi et ses collaborateurs (8) ont démontré que cette l’huile essentielle  de Hélicrise italienne obtenu à partir de plantes endémiques de Corse, était plus efficace sur la bactérie Gram positive S. aureus que sur les souches Gram négatif Escherichia coli, Enterobacter aerogenes, Pseudomonas aeruginosa. Il est généralement reconnu que les bactéries à Gram négatif sont moins sensibles aux huiles essentielles que les bactéries à Gram positif, ce qui est directement lié à la structure de la paroi cellulaire de la bactérie.(9)

 

Lorenzi et ses collègues (10) ont montré que  l’huile essentielle d’Helichrysum italicum réduit de manière significative la résistance des agents pathogènes multirésistants  (MDR) tels que les bactéries à Gram négatif d’Enterobacter aerogenes, d’Escherichia coli, de Pseudomonas aeruginosa et d’Acinetobacter baumannii.Cette activité est due aux alcools terpéniques (notamment le géraniol) agissant par inhibition des pompes à efflux. Ces pompes, sont à l’origine du système de résistance des bactéries, sont inhibées par les alcools terpéniques empêchant l’expulsion des antibiotiques hors de la bactérie.


 

2.Activité anti-fongique:

Le pouvoir antifongique d’huile essentielle de Hélichrysum italicum peut être attribué à la présence de composants doués d’activité antifongique tels que: le curcumène, le pinène, le terpinène et le à différentes proportions (11).

 

Si les propriétés antibactériennes de l hélycrise italienne sont largement décrites dans la littérature, on en sait moins sur son effet contre les levures et les champignons. Cependant, il a été rapporté que  d’huile essentielle d'Helichrysum italicum de Croatie et, plus précisément, sa fraction oxygénée sont actifs contre Candida albicans. Les composants terpénoïdes de cette fraction inhibent la croissance de la levure.(12)


 

3.Activité antivirale:

Quelques études sur les propriétés antivirales de l’huile essentielle de Hélycrise italienne. italicum et de leurs constituants ont été publiées. Il a été souligné qu'un extrait d'éther diéthylique, obtenu à partir des sommités fleuries de H. italicum, possède une activité significative contre le virus de l'herpès simplex de type 1 (HSV-1) à des concentrations comprises entre 100 et 400 µg / mL. De plus, cet extrait n'a pas d'effet génotoxique puisqu'il ne provoque pas de dommages à l'ADN à des concentrations allant jusqu'à 200 µg par disque (13).

Dans une étude plus récente, Appendino et ses collègues (14) ont montré que l’arzanol inhibe la réplication du VIH-1 dans les lymphocytes T.

4.Activité anti-inflammatoire:

l hélycrise italienne contient des cétones qui contribuent à réduire le processus inflammatoire. Arzanol, une phloroglucinyl α-pyrone hétérodimère prénylée , a été identifiée comme le principal  composant anti-inflammatoire (15).

Il a été démontré que l'arzanol inhibe puissamment l'activation du facteur de transcription nucléaire NFκβ dans les lymphocytes T, ainsi que la libération de médiateurs pro-inflammatoires tels que l'interleukine (IL) -1β, Il-6, Il-8, facteur de nécrose (TNF) α et dans des monocytes stimulés par des lipopolysaccharides (16).

Plus récemment, Bauer et ses collègues (15) ont étudié les effets de l’arzanol sur la biosynthèse des prostanoïdes et des LT et ont évalué son efficacité anti-inflammatoire in vitro et in vivo.

 

Tous ces résultats montrent que l'arzanol agit comme un puissant double inhibiteur des médiateurs pro-inflammatoires et des enzymes inflammatoires, fournissant une justification mécanique à l'activité anti-inflammatoire bien connue de H. italicum. De plus, ce composé présente un large spectre de propriétés comprenant des activités anti-oxydantes et anti-virales .

 

5.Activité anti-oxydante:

L’activité antioxydante exprime la capacité à réduire les radicaux libres. Certains flavonoïdes de H. italicum présentent des activités antioxydantes étroitement liées à leurs propriétés anti-inflammatoires.

 

Dans une étude menée par Sala et ses collaborateurs (17), dont le but était d'évaluer les propriétés antioxydantes de trois flavonoïdes (gnaphalline, pinocambrine et tiliroside) isolés à partir des parties aériennes de H. italicum, le tiliroside a été identifié comme étant le composé le plus actif.

Récemment, l’effet protecteur de la peroxydation lipidique de l’azarnol a été mis en évidence. Son activité antioxydante a été évaluée par rapport à la modification oxydante de composants lipidiques induits par les ions Cu2 + dans la lipoprotéine humaine de basse densité (LDL) et par l’hydroperoxyde de tert-butyle (TBH) dans les membranes cellulaires. In vitro, le prétraitement des LDL avec de l’azarnol préserve de manière significative les lipoprotéines des dommages oxydatifs au bout de 2 h d’oxydation et exerce une réduction remarquable des acides gras polyinsaturés et le  taux de cholestérol. À des concentrations non cytotoxiques, il protège également les cellules VERO contre le stress oxydatif induit par la TBH (18). Ainsi, l’azarnol peut être qualifié d’antioxydant naturel puissant ayant un effet protecteur contre l’oxydation des lipides dans les systèmes biologiques.


 

6.Activité larvicide - Insecticide:

Seuls quelques rapports décrivent les effets de H. italicum sur les insectes. Récemment, il a été démontré que l’huile essentielle isolé des feuilles de H. italicum, poussant sur l'île d'Elbe, induisait la mortalité larvaire du moustique Culicidae Aedes albopictus à 300 ppm, avec des taux de mortalité allant de 98,3% à 100%. (6)

 

Des essais biologiques en laboratoire sur l'activité insecticide (19) d'huiles essentielles extraites de six plantes méditerranéennes (Achillea millefolium, Lavandula angustifolia, Helichrysum italicum, Foeniculum vulgare, Myrtus communis et Rosmarinus officinalis) ont été effectués contre les larves de la Culicidae mosquito Alexandros. Les résultats des applications ont montré que toutes les huiles testées avaient une activité insecticide, avec des différences de taux de mortalité en fonction de l'huile et de la dose. Aux doses les plus élevées (300 ppm), l’HE de H. italicum, A. a entraîné une mortalité plus élevée que les autres huiles, avec des taux de mortalité allant de 98,3% à 100%.

 

L'utilisation de dérivés botaniques dans la lutte contre les moustiques au lieu d'insecticides synthétiques, serait sans danger pour l'homme et les autres organismes non-cibles.

 

 

7.Activités anti-ecchymotiques et anti-hématomes et cicatrisante:

Les auteurs V. Voinchet, A.-M. Giraud-Robert  (20) rapportent leur expérience de l’utilisation de l’aromathérapie en chirurgie plastique et esthétique.

Une étude menée dans le domaine de chirurgie esthétique  et plastique sur deux séries de patients de chirurgie de la face et du cou et du thorax dans le but de  montrer les caractéristiques anti-ecchymotiques et anti-oedémateuses de cette huile essentielle dans les suites immédiates, et son rôle sur le remodelage et la maturation cicatricielle au cours de la phase retardée, à ce propos , l’huile essentielle d’hélichryse italienne (helichrysum italicum) répond à cette attente et grâce à ses propriétés vasculaires et cicatrisantes, a une place de choix pour réduire les suites opératoires immédiates et offrir une évolution et une maturation cicatricielle rapide et optimale.

Les propriétés anti-ecchymotiques et anti-hématomes s’expliquent par les bêtadiones (italidiones I, II, III) qui facilitent leur résorption ultra-rapide par un mécanisme de chélation de la fibrine. Ces propriétés anti-hématomes des bêtadiones seraient liées au passage de la forme dionique à la forme énolique (équilibre entre les deux formes)




 

Conclusion:

Les études menées ces dernières années ont confirmé les vertus médicinales de la fleur d'immortelle.Cette huile essentielle présente un grand intérêt médical et pharmaceutique et même cosmétique, et en basant sur les activités biologiques démontrées par l’huile essentielle d’H.italicum dû à la synergie de ses divers constituants, cette huile peut être proposée comme un alternatif agent : antibactérien,antifongique,antiviral, anti-oxydant et anti-inflammatoire .

Et  il est bien possible qu'elle n'ait pas encore révélé la totalité de ses pouvoirs  curatives.


 

Rédigé par: TALEB.Z

 

Mots clés: Helichrysum italicum (Roth)G. Don, huile essentielle, composition chimique, GC–MS; activité antioxydante, activité anti-inflammatoire, activité antibactérienne, activité antifongique.

 

Références:

 

  1. Couplan F. 2009. Dictionnaire étymologique de botanique: comprendre facilement tous les noms scientifiques. Eds. Delachaux et Niestlé, Lausanne, Paris. 103-9

  2. Tolstikhina V.V. and Semenov A.A.1998. Minor metabolites of Scorzonera hispanica L. Cell culture SO RAN, Irkutsk, Russia. Rastitel'nye Resursy 34(2):77-80.

  3. Bouzid Djihane, Nouioua Wafa, Soltani Elkhamssa, De Haro Juan Pedro, Angeles Esteban Maria, Zerroug Mohamed Mihoub. Chemical constituents of Helichrysum italicum(Roth) G. Don essential oil and their antimicrobial activity against Gram-positive and Gram-negative bacteria, filamentous fungi and Candida albicans .Saudi Pharmaceutical Journal -Volume 25, Issue 5, July 2017, Pages 780-787.

  4. Bianchini A., Tomi P., Costa J., Bernardini A.F. 2001. Composition of Helichrysum italicum (Roth) G. Don. Subsp. Italicum essential oils from Corsica (France). Flavour and Fragrance Journal. 16:30-34.

  5. Paolini J., Desjober J.M., Costa J., et al. 2006.Composition of essential oils of Helichrysum italicum G. Don fil. Subsp. italicum from Tuscan Achipelago islands. Flavour Fragrance Journal. 21:805-808.

  6. Nostro A, Bisignano J, Cannatelli MA, Crisafi G, Germano MP, Alonzo V. Effects of Helichrysum italicum extract on growthenzymatic activity of Staphylococcus aureus. International Journal of Antimicrobial Agents. 2001 ;17: 517-520.

  7. Nostro A, Cannatelli MA, Musolino AD, Procopio F, Alonzo V. Helichrysum italicum extract interferes with the productions ofenterotoxins by Staphylococcus aureus. Letters in Applied Microbiology. 2002; 35: 181-184.

  8. Rossi PG, Berti L, Panighi J, Luciani A, Maury J, Muselli A. De Rocca Serra D, Gonny M, Bolla JM. Antibacterial action ofessential oils from Corsica. Journal of Essential Oil Research. 2007; 19: 176-182.

  9. Burt SA. Essential oils: their antibacterial properties and potential applications in food: a review. International Journal of Food Microbiology. 2004; 94: 223-253.

  10. Lorenzi V, Muselli A, Bernardini AF, Berti L, Pages JM, Amaral L, Bolla JM. Geraniol restores antibiotic activities against multidrug-resistant isolates from gram-negative species. Antimicrobial agents and chemotherapy. 2009; 53: 2209-2211.

  11. Papajani V., Haloci E., Goci E.,S hkreli R., Manfredini S. 2015. Evaluation of antifungal activity of Origanum vulgare and Rosmarinus officinalis essential oil before and after inclusion in 𝛽-cyclodextrine. International Journal of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences. 7(5):270-273.

  12. Bianchini A, Santoni F, Paolini J, Bernardini AF, Mouillot D, Costa J. Partitioning the Relative Contributions of InorganicPlant Composition and Soil Characteristics to the Quality of Helichrysum italicum subsp. italicum (Roth) G. Don fil. EssentialOil. Chemistry and Biodiversity. 2009; 6: 1014-1033.

  13. Nostro A, Cannatelli MA, Marino A, Picerno I, Pizzimenti FC, Scoglio ME, Spataro P. Evaluation of antiherpesvirus-1 and genotoxic activity of Helichrysum italicum extract. Microbiologica. 2003; 26: 125-128.

  14. Appendino G, Ottino M, Marquez N, Bianchi F, Giana A, Ballero M, Sterner O, Fiebich BL,| Munoz E. Arzanol, an antiinflammatory and anti-hiv-1 phloroglucinol α-pyrone from Helichrysum italicum ssp. microphyllum. Journal of Natural Products. 2007; 70: 608-612.

  15. Bauer J, Koeberle A, Dehma F, Pollastro F, Appendino G ,Northoff H, Rossi A, Sautebin L, Werz O. Arzanol, a prenylated heterodimeric phloroglucinyl pyrone, inhibits eicosanoid biosynthesis and exhibits anti-inflammatory efficacy in vivo. Biochemical Pharmacology. 2011; 81: 259-268.

  16. Tira S, Di Modica G. New β-diketones from Helichrysum italicum G. Don. Tetrahedron Letters. 1967; 143-149.

  17. Sala A, Recio MC, Schinella GR, Máñez S, Giner RM, Cerdá-Nicolás M, Ríos JL. Assessment of the anti-inflammatory activity and free radical scavenger activity of tiliroside. European Journal of Pharmacology. 2003; 461: 53-61.

  18. Rosa A, Pollastro F, Atzeri A, Appendino G, Melis MP, Deiana M, Incani A, Loru D, Dessì MA. Protective role of arzanol against lipid peroxidation in biological system. Chemistry and Physics of Lipids. 2011; 164: 24-32.

  19. Conti B., Canale A., Bertoli A., Gozzini F., Pistelli L. Essential oil composition and larvicidal activity of six Mediterranean aromatic plants against the mosquito Aedes albopictus (Diptera: Culicidae) Parasitol. Res. 2010 ; 107:1455–1461. doi: 10.1007/s00436-010-2018-4.

  20. Voinchet V, Giraud-Robert A-M. Utilisation de l’huile essentielle d’hélichryse italienne et de l’huile végétale de rose musquée après intervention de chirurgie plastique réparatrice et esthétique. Phytothérapie (2007) 2: 67–72