HUILE ESSENTIELLE D HELYCRYSE

Helichrysum italicum o.p.parties aériennes

Spectaculaire, magique, incroyable, époustouflante…tous les superlatifs pourraient y passer. C’est l’HE qui convaincra les plus septiques sur l’efficacité de l’aromathérapie. Une goutte sur une bosse elle diminue. La reine de la circulation et des bleus. Peu être utiliser pure sur la peau même chez le tout petit en externe et ponctuellement (bosse).

Spécificités biochimiques :

ESTERS 35% : acétate de néryle 30%

CETONES 9% : Italidiones 7%

SESQUITERPENES 18% : gamma curcumene 18%

Famille botanique : Astéracées

Indications, propriétés  et précautions d’emploi de l'huile essentielle d'Hélycrise

S .N.C.                                   O.R.L.                        DIGESTIVE                 URINAIRE

                                              Acouphènes                Spasmes

                                              Otites                         Diminue le cholestérol        

 

 

DERMATO                        RHUMATO              GENERALE             CIRCULATOIRE

Coups                              Entorse                   Hypertension           Phlébite

Bleus                                Tendinites                                            Varices

Bosses                              Dupuytren                                           Oedèmes

Hématomes                       Rhumatismes                                        Jambes lourdes

Acné rosacée                    Arthrite

Couperose                        Polyarthrite

Cellulite         

Chauffe          

           

 

Propriétés : Circulatoire, hypocholestérolémiante, antispasmodique, hypotensive,

anti-coagulante.

 

Précautions : hémophile, diffusion, grossesse, allaitement, enfants, hypotension, principalement par voie orale.

 

Voies d’administration :

 

Orale : +                                             Cutanée : +++                         Diffusion : NON

Réservé aux thérapeutes

rticle N° 02- Hélichryse italienne : ( Article de synthèse)

 

Huile Essentielle d'HÉLICHRYSE  ITALIENNE: des pouvoirs thérapeutiques incroyables


 

Introduction:

L'HÉLICHRYSE ITALIENNE (Helichrysum italicum )aussi connue sous le nom d'huile essentielle d'immortelle  est une Astéracée que l’on trouve dans le bassin méditerranéen. Le nom de genre Helichrysum vient de deux mots grecs helios (soleil) et chrysos (or), rappelant la couleur de la plupart des fleurs de ce genre. Le nom d’espèce italicum rappelle l’Italie, pays où la plante a été décrite pour la première fois. L’appellation : française d’« Immortelle » et anglophone everlasting, elles souligneraient le fait que les bouquets secs se conservent exceptionnellement longtemps, sans perdre leur couleur. (1)

 

Cette plante est utilisée en phytothérapie vu sa diversification en produits bioactifs. (2)  Son huile essentielle est l’un des plus importants produits naturels provenant de plantes pour leurs diverses propriétés biologiques à usages médicamenteux  ( y compris des activités antimicrobiennes, anti-inflammatoires, anti-oxydantes et anti-virales, ainsi que des effets insecticides). La variabilité chimique des extraits de H.italicum et de ses huiles essentielles pourrait expliquer toutes ces activités bénéfiques pour la santé.

 

Cette revue résume l'état actuel des connaissances sur les constituants chimiques de H.italicum et ses propriétés biologiques.


 

Les principaux constituants chimiques:

L’analyse de l’huile essentielle d’H.italicum par chromatographie en phase gazeuse couplée à un spectromètre de masse (GC-MS) a permis d’identifier 66 composés qui représentent 99.24 % de l’huile total. Cette huile essentielle est caractérisée par la prédominance des sesquiterpènes oxygénées (76.7 %) et des monoterpènes oxygénées (61.42 %).

Les principaux constituants de l’huile sont α-cédrène (13.61 %), α-Curcumene (11.41 %), acétate de géranyle (10.05 %), limonène (6.07 %), nérol (5.04 %), acétate de néryle (4.91 %) et α-pinène (3.78 %). (3)

 

Les huiles essentielles d’H.italicum sont caractérisées par des quantités élevées de monoterpenoides tels que l’acétate de néryle, propanoate de néryle et l’α-pinène. (4) (5)




 

Les activités biologiques de l’huile essentielle d’Hélicryse Italienne

Les métabolites isolés de H.italicum, et en particulier sa fraction volatile, présentent de nombreux effets biologiques et des propriétés pharmacologiques, telles que des activités antibactériennes,anti-fongiques, anti-inflammatoires, anti-virales. Les effets insecticides de cette huile essentielle ont également été décrits. Jusqu'à présent, aucune activité phytotoxique possible des métabolites secondaires de la plante ont été rapportés.

 

1.L’activité antibactérienne:

Parmi toutes les propriétés revendiquées pour H.italicum, l’effet antibactérien des extraits, des huiles essentielles et de leurs constituants a retenu toute l’attention. Plusieurs données rapportent l'efficacité de l’huile essentielle de H.italicum contre les bactéries à Gram positif.

Nostro et ses collaborateurs (6) ont démontré que les extraits d'éther éthylique de   H. italicum avaient un effet inhibiteur sur les souches de Staphylococcus aureus, réduisant à la fois leur croissance et certaines des enzymes considérées comme facteurs de virulence. Avec des valeurs de concentration minimale inhibitrice (CMI) allant de 125 à 500 mg / L, cette huile essentielle est si efficace sur les souches de S. aureus sensibles à la méthicilline (MSSA) que sur les isolats de S. aureus résistant à la méthicilline (MRSA). Il inhibe également l'activité enzymatique de ces souches avec un effet plus prononcé sur la coagulase que sur la DNAse, la lipase et la thermonucléase.

 

D'autres travaux ont été effectués pour évaluer les effets de l’huile essentielle de     H. italicum sur différents facteurs de virulence bactérienne, tels que la production de toxines ou l'agrégation de cellules. Il a été démontré que de faibles concentrations d'extrait d'éther diéthylique de H. italicum réduisent la production d'entérotoxines B et C par S. aureus (7).

 

Deux études principales menées dans les  laboratoires font état des propriétés antibactériennes de l’huile essentielle de H. italicum. Rossi et ses collaborateurs (8) ont démontré que cette l’huile essentielle  de H. italicum obtenu à partir de plantes endémiques de Corse, était plus efficace sur la bactérie Gram positive S. aureus que sur les souches Gram négatif Escherichia coli, Enterobacter aerogenes, Pseudomonas aeruginosa. Il est généralement reconnu que les bactéries à Gram négatif sont moins sensibles aux huiles essentielles que les bactéries à Gram positif, ce qui est directement lié à la structure de la paroi cellulaire de la bactérie.(9)

 

Lorenzi et ses collègues (10) ont montré que  l’huile essentielle d’Helichrysum italicum réduit de manière significative la résistance des agents pathogènes multirésistants  (MDR) tels que les bactéries à Gram négatif d’Enterobacter aerogenes, d’Escherichia coli, de Pseudomonas aeruginosa et d’Acinetobacter baumannii.Cette activité est due aux alcools terpéniques (notamment le géraniol) agissant par inhibition des pompes à efflux. Ces pompes, sont à l’origine du système de résistance des bactéries, sont inhibées par les alcools terpéniques empêchant l’expulsion des antibiotiques hors de la bactérie.


 

2.Activité anti-fongique:

Le pouvoir antifongique d’huile essentielle de Hélichrysum italicum peut être attribué à la présence de composants doués d’activité antifongique tels que: le curcumène, le pinène, le terpinène et le à différentes proportions (11).

 

Si les propriétés antibactériennes de H. italicum sont largement décrites dans la littérature, on en sait moins sur son effet contre les levures et les champignons. Cependant, il a été rapporté que  d’huile essentielle d'Helichrysum italicum de Croatie et, plus précisément, sa fraction oxygénée sont actifs contre Candida albicans. Les composants terpénoïdes de cette fraction inhibent la croissance de la levure.(12)


 

3.Activité antivirale:

Quelques études sur les propriétés antivirales de l’huile essentielle de H. italicum et de leurs constituants ont été publiées. Il a été souligné qu'un extrait d'éther diéthylique, obtenu à partir des sommités fleuries de H. italicum, possède une activité significative contre le virus de l'herpès simplex de type 1 (HSV-1) à des concentrations comprises entre 100 et 400 µg / mL. De plus, cet extrait n'a pas d'effet génotoxique puisqu'il ne provoque pas de dommages à l'ADN à des concentrations allant jusqu'à 200 µg par disque (13).

 

Dans une étude plus récente, Appendino et ses collègues (14) ont montré que l’arzanol inhibe la réplication du VIH-1 dans les lymphocytes T.

 

 

4.Activité anti-inflammatoire:

H.italicum contient des cétones qui contribuent à réduire le processus inflammatoire. Arzanol, une phloroglucinyl α-pyrone hétérodimère prénylée , a été identifiée comme le principal  composant anti-inflammatoire (15).

Il a été démontré que l'arzanol inhibe puissamment l'activation du facteur de transcription nucléaire NFκβ dans les lymphocytes T, ainsi que la libération de médiateurs pro-inflammatoires tels que l'interleukine (IL) -1β, Il-6, Il-8, facteur de nécrose (TNF) α et dans des monocytes stimulés par des lipopolysaccharides (16).

Plus récemment, Bauer et ses collègues (15) ont étudié les effets de l’arzanol sur la biosynthèse des prostanoïdes et des LT et ont évalué son efficacité anti-inflammatoire in vitro et in vivo.

 

Tous ces résultats montrent que l'arzanol agit comme un puissant double inhibiteur des médiateurs pro-inflammatoires et des enzymes inflammatoires, fournissant une justification mécanique à l'activité anti-inflammatoire bien connue de H. italicum. De plus, ce composé présente un large spectre de propriétés comprenant des activités anti-oxydantes et anti-virales .

 

5.Activité anti-oxydante:

L’activité antioxydante exprime la capacité à réduire les radicaux libres. Certains flavonoïdes de H. italicum présentent des activités antioxydantes étroitement liées à leurs propriétés anti-inflammatoires.

 

Dans une étude menée par Sala et ses collaborateurs (17), dont le but était d'évaluer les propriétés antioxydantes de trois flavonoïdes (gnaphalline, pinocambrine et tiliroside) isolés à partir des parties aériennes de H. italicum, le tiliroside a été identifié comme étant le composé le plus actif.

Récemment, l’effet protecteur de la peroxydation lipidique de l’azarnol a été mis en évidence. Son activité antioxydante a été évaluée par rapport à la modification oxydante de composants lipidiques induits par les ions Cu2 + dans la lipoprotéine humaine de basse densité (LDL) et par l’hydroperoxyde de tert-butyle (TBH) dans les membranes cellulaires. In vitro, le prétraitement des LDL avec de l’azarnol préserve de manière significative les lipoprotéines des dommages oxydatifs au bout de 2 h d’oxydation et exerce une réduction remarquable des acides gras polyinsaturés et le  taux de cholestérol. À des concentrations non cytotoxiques, il protège également les cellules VERO contre le stress oxydatif induit par la TBH (18). Ainsi, l’azarnol peut être qualifié d’antioxydant naturel puissant ayant un effet protecteur contre l’oxydation des lipides dans les systèmes biologiques.


 

6.Activité larvicide - Insecticide:

Seuls quelques rapports décrivent les effets de H. italicum sur les insectes. Récemment, il a été démontré que l’huile essentielle isolé des feuilles de H. italicum, poussant sur l'île d'Elbe, induisait la mortalité larvaire du moustique Culicidae Aedes albopictus à 300 ppm, avec des taux de mortalité allant de 98,3% à 100%. (6)

 

Des essais biologiques en laboratoire sur l'activité insecticide (19) d'huiles essentielles extraites de six plantes méditerranéennes (Achillea millefolium, Lavandula angustifolia, Helichrysum italicum, Foeniculum vulgare, Myrtus communis et Rosmarinus officinalis) ont été effectués contre les larves de la Culicidae mosquito Alexandros. Les résultats des applications ont montré que toutes les huiles testées avaient une activité insecticide, avec des différences de taux de mortalité en fonction de l'huile et de la dose. Aux doses les plus élevées (300 ppm), l’HE de H. italicum, A. a entraîné une mortalité plus élevée que les autres huiles, avec des taux de mortalité allant de 98,3% à 100%.

 

L'utilisation de dérivés botaniques dans la lutte contre les moustiques au lieu d'insecticides synthétiques, serait sans danger pour l'homme et les autres organismes non-cibles.

 

 

7.Activités anti-ecchymotiques et anti-hématomes et cicatrisante:

Les auteurs V. Voinchet, A.-M. Giraud-Robert  (20) rapportent leur expérience de l’utilisation de l’aromathérapie en chirurgie plastique et esthétique.

Une étude menée dans le domaine de chirurgie esthétique  et plastique sur deux séries de patients de chirurgie de la face et du cou et du thorax dans le but de  montrer les caractéristiques anti-ecchymotiques et anti-oedémateuses de cette huile essentielle dans les suites immédiates, et son rôle sur le remodelage et la maturation cicatricielle au cours de la phase retardée, à ce propos , l’huile essentielle d’hélichryse italienne (helichrysum italicum) répond à cette attente et grâce à ses propriétés vasculaires et cicatrisantes, a une place de choix pour réduire les suites opératoires immédiates et offrir une évolution et une maturation cicatricielle rapide et optimale.

Les propriétés anti-ecchymotiques et anti-hématomes s’expliquent par les bêtadiones (italidiones I, II, III) qui facilitent leur résorption ultra-rapide par un mécanisme de chélation de la fibrine. Ces propriétés anti-hématomes des bêtadiones seraient liées au passage de la forme dionique à la forme énolique (équilibre entre les deux formes)




 

Conclusion:

Les études menées ces dernières années ont confirmé les vertus médicinales de la fleur d'immortelle.Cette huile essentielle présente un grand intérêt médical et pharmaceutique et même cosmétique, et en basant sur les activités biologiques démontrées par l’huile essentielle d’H.italicum dû à la synergie de ses divers constituants, cette huile peut être proposée comme un alternatif agent : antibactérien,antifongique,antiviral, anti-oxydant et anti-inflammatoire .

Et  il est bien possible qu'elle n'ait pas encore révélé la totalité de ses pouvoirs  curatives.


 

Rédigé par: TALEB.Z

 

Mots clés: Helichrysum italicum (Roth)G. Don, huile essentielle, composition chimique, GC–MS; activité antioxydante, activité anti-inflammatoire, activité antibactérienne, activité antifongique.

 

Références:

 

  1. Couplan F. 2009. Dictionnaire étymologique de botanique: comprendre facilement tous les noms scientifiques. Eds. Delachaux et Niestlé, Lausanne, Paris. 103-9

  2. Tolstikhina V.V. and Semenov A.A.1998. Minor metabolites of Scorzonera hispanica L. Cell culture SO RAN, Irkutsk, Russia. Rastitel'nye Resursy 34(2):77-80.

  3. Bouzid Djihane, Nouioua Wafa, Soltani Elkhamssa, De Haro Juan Pedro, Angeles Esteban Maria, Zerroug Mohamed Mihoub. Chemical constituents of Helichrysum italicum(Roth) G. Don essential oil and their antimicrobial activity against Gram-positive and Gram-negative bacteria, filamentous fungi and Candida albicans .Saudi Pharmaceutical Journal -Volume 25, Issue 5, July 2017, Pages 780-787.

  4. Bianchini A., Tomi P., Costa J., Bernardini A.F. 2001. Composition of Helichrysum italicum (Roth) G. Don. Subsp. Italicum essential oils from Corsica (France). Flavour and Fragrance Journal. 16:30-34.

  5. Paolini J., Desjober J.M., Costa J., et al. 2006.Composition of essential oils of Helichrysum italicum G. Don fil. Subsp. italicum from Tuscan Achipelago islands. Flavour Fragrance Journal. 21:805-808.

  6. Nostro A, Bisignano J, Cannatelli MA, Crisafi G, Germano MP, Alonzo V. Effects of Helichrysum italicum extract on growthenzymatic activity of Staphylococcus aureus. International Journal of Antimicrobial Agents. 2001 ;17: 517-520.

  7. Nostro A, Cannatelli MA, Musolino AD, Procopio F, Alonzo V. Helichrysum italicum extract interferes with the productions ofenterotoxins by Staphylococcus aureus. Letters in Applied Microbiology. 2002; 35: 181-184.

  8. Rossi PG, Berti L, Panighi J, Luciani A, Maury J, Muselli A. De Rocca Serra D, Gonny M, Bolla JM. Antibacterial action ofessential oils from Corsica. Journal of Essential Oil Research. 2007; 19: 176-182.

  9. Burt SA. Essential oils: their antibacterial properties and potential applications in food: a review. International Journal of Food Microbiology. 2004; 94: 223-253.

  10. Lorenzi V, Muselli A, Bernardini AF, Berti L, Pages JM, Amaral L, Bolla JM. Geraniol restores antibiotic activities against multidrug-resistant isolates from gram-negative species. Antimicrobial agents and chemotherapy. 2009; 53: 2209-2211.

  11. Papajani V., Haloci E., Goci E.,S hkreli R., Manfredini S. 2015. Evaluation of antifungal activity of Origanum vulgare and Rosmarinus officinalis essential oil before and after inclusion in 𝛽-cyclodextrine. International Journal of Pharmacy and Pharmaceutical Sciences. 7(5):270-273.

  12. Bianchini A, Santoni F, Paolini J, Bernardini AF, Mouillot D, Costa J. Partitioning the Relative Contributions of InorganicPlant Composition and Soil Characteristics to the Quality of Helichrysum italicum subsp. italicum (Roth) G. Don fil. EssentialOil. Chemistry and Biodiversity. 2009; 6: 1014-1033.

  13. Nostro A, Cannatelli MA, Marino A, Picerno I, Pizzimenti FC, Scoglio ME, Spataro P. Evaluation of antiherpesvirus-1 and genotoxic activity of Helichrysum italicum extract. Microbiologica. 2003; 26: 125-128.

  14. Appendino G, Ottino M, Marquez N, Bianchi F, Giana A, Ballero M, Sterner O, Fiebich BL,| Munoz E. Arzanol, an antiinflammatory and anti-hiv-1 phloroglucinol α-pyrone from Helichrysum italicum ssp. microphyllum. Journal of Natural Products. 2007; 70: 608-612.

  15. Bauer J, Koeberle A, Dehma F, Pollastro F, Appendino G ,Northoff H, Rossi A, Sautebin L, Werz O. Arzanol, a prenylated heterodimeric phloroglucinyl pyrone, inhibits eicosanoid biosynthesis and exhibits anti-inflammatory efficacy in vivo. Biochemical Pharmacology. 2011; 81: 259-268.

  16. Tira S, Di Modica G. New β-diketones from Helichrysum italicum G. Don. Tetrahedron Letters. 1967; 143-149.

  17. Sala A, Recio MC, Schinella GR, Máñez S, Giner RM, Cerdá-Nicolás M, Ríos JL. Assessment of the anti-inflammatory activity and free radical scavenger activity of tiliroside. European Journal of Pharmacology. 2003; 461: 53-61.

  18. Rosa A, Pollastro F, Atzeri A, Appendino G, Melis MP, Deiana M, Incani A, Loru D, Dessì MA. Protective role of arzanol against lipid peroxidation in biological system. Chemistry and Physics of Lipids. 2011; 164: 24-32.

  19. Conti B., Canale A., Bertoli A., Gozzini F., Pistelli L. Essential oil composition and larvicidal activity of six Mediterranean aromatic plants against the mosquito Aedes albopictus (Diptera: Culicidae) Parasitol. Res. 2010 ; 107:1455–1461. doi: 10.1007/s00436-010-2018-4.

  20. Voinchet V, Giraud-Robert A-M. Utilisation de l’huile essentielle d’hélichryse italienne et de l’huile végétale de rose musquée après intervention de chirurgie plastique réparatrice et esthétique. Phytothérapie (2007) 2: 67–72

Article N° 01- Hélichryse italienne : ( Article de pathologie )

Huile Essentielle de HELICHRYSE ITALIENNE … la super arnica de l’aromathérapie

 

L’immortelle italienne, surnommée l’or jaune en Corse, produit  après distillation de ses capitules jaune d’or, une huile essentielle aux propriétés remarquables au niveau cutané. On la dit immortelle parce que ses fleurs, jaune d’or, ne fanent pas après cueillette.

Utilisée sous des formes diverses, l'immortelle a bien des vertus, au premier rang desquelles une efficacité reconnue pour les soins portés aux hématomes. ‘’Bien que chère, l'huile essentielle d'hélichryse italienne est un remède miracle contre les bleus’’ disait le fameux naturopathe Thierry Folliard .

Le genre HELICHRYSUM, de la famille des Astéracées, comporte environ 600 espèces mais la plus fréquemment distillée est l’Hélichrysum. italicum vu sa richesse en principes actifs destinés aux différents usages thérapeutiques.

Principalement constituée de l’acétate de néryle, connu pour ses propriétés antalgiques ; italidione, indispensable dans le traitement des hématomes et des  monoterpènes et sesquiterpènes.

 

L’action anti-traumatisme : anti hématome, anti inflammatoire, décongestionnant et antalgique

L’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE est avant tout connue et employée pour ses propriétés anti-ecchymotique et, à ce titre, elle est qualifiée d’“arnica aromatique”.

Considérée comme un puissant anti-hématome et longtemps cantonnée dans cette unique indication, l'Hélichryse ou Immortelle fait l'objet de nombreuses études pour mettre à jour son énorme potentiel thérapeutique.

Une propriété anti-ecchymotique prouvée scientifiquement...

Une étude menée sur des personnes ayant subi une chirurgie esthétique ou reconstructive a permis de mettre en évidence l’intérêt de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE dans la réduction des hématomes, des œdèmes, et de l’inflammation consécutives à un traumatisme physique (ici un acte chirurgical).

La seule étude clinique publiée valide ces propriétés  (Voinchet et Giraud-Robert, 2007)  en comparant l’efficacité de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE prise par voie orale et/ou orale et locale sur des plaies postopératoires, à la fois dans la phase immédiate (quantification de l’œdème et délai d’apparition de résorption des ecchymoses) et retardée (suivi de la cicatrisation) de l’acte chirurgical. L’œdème et les ecchymoses postopératoires en chirurgie de la face et du cou ont été réduits de 50 % en volume et en délai de résorption. Une diminution (non quantifiée) de l’inflammation a également été observée. La durée d’éviction sociale suite à l’intervention chirurgicale est passée de 12 jours (sans protocole aromathérapique) à cinq jours (avec protocole). Une réduction des complications (en nombre, durée et intensité) de la phase de remodelage et de maturation cicatricielle a été observée. Le nombre de cicatrices hypertrophiques et de demandes de reprise chirurgicale, huit mois après l’opération, a également été moindre. L’efficacité du traitement avec l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE a ainsi été jugée excellente. L’apparition de saignements postopératoires et d’ecchymoses très importantes n’a imposé l’arrêt du protocole per os que dans 5 % des cas

 

Les auteurs de cette étude suggèrent que c’est la présence des β-diones (italidiones I, II et III) qui faciliteraient la résorption rapide des hématomes par un mécanisme de chélation de la fibrine. L’acétate de néryle, serait d’avantage responsable de l’effet anti-inflammatoire et antalgique (Voinchet et Giraud-Robert, 2007).

 

Par voie de conséquence, l’Hélichryse sera fortement utile pour tout type de traumatismes tels que des Traumatismes cutanés, osseux, musculaires, articulaires, ou tendineux (choc, bleu, fracture, entorse, claquage, arthrite, chirurgie…).

 

La méthode d’utilisation de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE:

C’est un anti-choc considéré comme supérieur à l’arnica sur les bleus et les bosses, elle peut être utilisée en application locale, diluée, dans de l’huile végétale d’amande douce par exemple.


 

Précautions d’emploi:

Aucun effet indésirable n’est à craindre dès lors que la voie cutanée est préconisée, que les applications se font sur une peau non irritée ou infectée et que les doses sont bien respectées (par voie cutanée, trois gouttes, trois fois par jour au maximum).

Beaucoup d’ouvrages signalent un risque de neurotoxicité liée à la présence de cétones de l’huile essentielle mais, dans la mesure où les italidiones sont des dicétones, leur passage au niveau cérébral semble peu probable.

 

Contre-indications:

Ainsi, l’utilisation de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE  ITALIENNE est fortement déconseillée : par voie orale chez la femme enceinte ou allaitante, par voie cutanée sur le ventre de la femme enceinte ou pour le nourrisson.

 

En l’absence de données publiées validant ses propriétés anticoagulantes, donc par principe de précaution, l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE doit être utilisée avec parcimonie chez  les personnes âgées polymédicamentées et présentant des troubles de la coagulation ; les personnes hémophiles ; les patients sous médicament antivitamine K (AVK).

Les esters étant métabolisés au niveau biliaire, l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE riche en acétate de néryle sera contre-indiquée chez les patients souffrant de calculs biliaires.


 

Mots clés:  Helichrysum italicum ; acétate de néryle ; ecchymose ;anti-traumatisme ; italidione

 


 

Abstract- Hélichryse italienne N° 07: 

 

Activités anti-prolifératives et antimicrobiennes in vitro de L’huile Essentielle de HELICHRYSUM ITALICUM  

 

Dans le présent article, la composition chimique, l'activité antimicrobienne et anti-proliférative in vitro de l'huile essentielle de fleurs et de feuilles de HELICHRYSUM ITALICUM (Dalmatie centrale, Croatie) en tant que substitut potentiel aux antibiotiques et agents chimiothérapeutiques standard ont été analysées .

L'huile essentielle a été isolée par distillation à la vapeur et analysée par GC / MS. L'activité antimicrobienne a été réalisée par des essais de diffusion et de microdilution en gélose avec des bactéries Gram (+), Gram (-) et une levure. Effet antiprolifératif, induction de l'apoptose et mort cellulaire sur des lignées de cellules cancéreuses: HeLa, MCF-7, SW620, CFPAC-1 et MIA PaCa-2 ont été analysés par viabilité cellulaire et dosage de l'annexine-V ainsi que par analyse cytométrique en flux. Dans les huiles essentielles, l’a-pinène, le γ-curcumène et l’acétate de néryl ont été trouvés comme composés majeurs. Les essais antimicrobiens ont montré que le potentiel antimicrobien de l'huile essentielle était faible à modéré, S. aureus et S. epidermidis étant les souches bactériennes les plus sensibles. Le traitement aux huiles essentielles avait un impact antiprolifératif modéré sur les lignées cellulaires MCF-7 et HeLa, tandis que l’analyse du traitement du cycle cellulaire n’avait aucun effet significatif sur les cellules testées, à l’exception du MIA PaCa-2 avec la plus forte augmentation de cellules dans le cycle cellulaire en phase G1. Cependant, le traitement a provoqué une induction significative de l'apoptose dans les cellules MCF-7 et HeLa, mais pas dans les cellules MIA PaCa-2. Dans cette lignée cellulaire, il existait un mécanisme de mort cellulaire multiple avec apoptose, sénescence ou nécrose.

Les résultats de l'étude fournissent une base prometteuse pour l'évaluation de l'utilisation potentielle de l'huile essentielle de HELICHRYSUM ITALICUM en tant que source d'antibiotiques ou d'agents anticancéreux de nature alternative pour la prévention ou le traitement de différentes maladies.

 

Les auteurs: Mladenka Malenica Staver, Ivana Gobin, Ivana Ratkaj, Marinko Petrović

 

Publié en Janvier 2018 - Croatie

 

Mots-clés: Helichrysum italicum, huile essentielle, Fractions terpéniques et terpénoïdes,    GC / MS, Activité antimicrobienne

  







 

Abstract- Hélichryse italienne N° 06:

 

Arzanol le principal constituant anti-inflammatoire et antiviral de l’HELICHRYSUM ITALICUM

 

Sur la base de sa capacité à inhiber la réplication in vitro du VIH-1 dans les cellules T et à la libération de cytokines pro-inflammatoires dans les monocytes, arzanol : Alpha-pyrone, dérivé du phloroglucinol  est un hétérodimère prénylé, a été identifié comme le principal constituant anti-inflammatoire et antiviral de Helichrysum italicum. Nous avons maintenant étudié l'activité de l'arzanol sur la biosynthèse des eicosanoïdes pro-inflammatoires, en évaluant son efficacité anti-inflammatoire in vitro et in vivo. Arzanol a inhibé l'activité de la 5-lipoxygénase (EC 7.13.11.34) et la formation de leucotriènes associée dans les neutrophiles, ainsi que l'activité de la cyclooxygénase (COX) -1 (EC 1.14.99.1) et la formation de prostaglandines (PG) dérivées de la COX-2 E (2) in vitro (IC (50) = 2,3 à 9 µM).

 

Des études détaillées ont révélé que l'arzanol inhibe principalement  la prostaglandine E synthétase microsomale de type 1 (mPGES-1) (EC 5.3.99.3, IC (50) = 0,4 µM) plutôt que la COX-2. En fait, l’arzanol pourrait bloquer la biosynthèse de la PGE (2) médiée par COX-2 / mPGES-1 dans les monocytes et le sang total stimulés par les lipopolysaccharides, mais pas la biosynthèse concomitante de thromboxane B (2) ou du 6-céto PGF (1α), et l’expression de la protéine COX-2 ou mPGES-1 n’a pas été affectée. Arzanol a puissamment inhibé la réponse inflammatoire de la pleurésie induite par le carraghénane chez le rat (3,6 mg / kg, par exemple), avec une réduction significative des taux de PGE (2) dans les exsudats de la plèvre.

 

Ensemble, nos données montrent que l’arzanol inhibe puissamment la biosynthèse de médiateurs lipidiques pro-inflammatoires tels que la Prostaglandine (2) in vitro et in vivo, fournissant une justification mécanique à l’activité anti-inflammatoire de H. italicum, ainsi qu’une justification pour évaluation clinique de ce nouveau agent anti-inflammatoire.


 

Les auteurs: Bauer J, Koeberle A, Dehm F, Pollastro F, Appendino G, Northoff H, Rossi A, Sautebin L, Werz O.

 

Publié en Janvier 2011 - Allemagne


Abstract- Hélichryse italienne N° 05:

 

Evaluation des activités anti-herpes virus-1 et génotoxiques de l’Huile Essentielle d'HELICHRYSUM ITALICUM

 

Les activités anti-herpes virus-1 et génotoxiques de l'extrait d'éther diéthylique de sommités fleuries d'HELICHRYSUM ITALICUM ont été étudiées.

L'extrait a montré une activité antivirale significative à des concentrations allant de 400 à 100 µg / ml. Cette activité n'était pas due à l'effet cytotoxique de l'extrait puisque les cellules Vero présentaient une morphologie altérée ou des caractéristiques de croissance indiquant des effets cytotoxiques à une concentration supérieure (800 µg / ml).

De plus, l'extrait de HELICHRYSUM ITALICUM ne présentait aucune activité d'endommagement de l'ADN à des concentrations allant jusqu'à 2 000 microg / disque.

 

Les auteurs: Nostro A. , Cannatelli MA, Marino A, Picerno I, Pizzimenti FC, Scoglio ME, Spataro P.

 

Publié en Février 2003 - Italie


 

Abstract- Hélichryse italienne N° 04:

Activité antioxydante de l’Huime Essentielle de HELICHRYSUM ITALICUM obtenue par extraction au CO2 supercritique

 

L'activité antioxydante d'extraits de capitules séchés de HELICHRYSUM ITALICUM (obtenus par extraction au CO2 supercritique) dérivés de produits commerciaux et de plantes cultivées dans plusieurs régions du nord-est de l'Italie  avec des conditions de culture différentes a été déterminée.

En particulier,l’effet antioxydant a été déterminé par la méthode du blanchiment du ß-carotène et le test du DPPH (2.2 Diphenyl 1 picryl hydrazyl).

Les quatre types d'extraits de HELICHRYSUM ITALICUM ont également été testés pour leur capacité à piéger les radicaux superoxydes. Tous les extraits ont montré, avec une importance différente, une activité antioxydante avec toutes les méthodes réalisées. Les extraits supercritiques obtenus à partir de fleurs séchées de HELICHRYSUM ITALICUM appartenant à des plantes sauvages présentaient la plus grande activité.

Ces résultats ont établi que les extraits supercritiques de HELICHRYSUM ITALICUM constituaient d'importantes matrices antioxydantes sans solvants dans les domaines alimentaire (alimentation, nutraceutique, aromatisant) et cosmétique, ainsi que la valeur des zones côtières méditerranéennes pour servir de source exploitable d'importantes matrices végétales.

 

Les auteurs: Ferruccio Poli, Gianni Sacchetti, Renzo Lazzarin, Mariavittoria Muzzoli, Graziano Tassinato, Alessandro Bruni


 

Publié en Août 2003 - Italie


Abstract- Hélichryse italienne N° 03:

La Composition et L’activité antimicrobienne de l'Huile Essentielle  de HELICHRYSUM ITALICUM et de ses fractions terpéniques et terpénoïdes

 

L'huile essentielle de HELICHRYSUM ITALICUM, originaire de Croatie, a été fractionnée en fractions de terpènes et de terpénoïdes et analysée par GC / MS (La chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse ) . Cinquante-deux composés ont été identifiés. Les principaux hydrocarbures de l’huile étaient l’a-pinène (10,2%), l’a-cédrène (9,6%), l’aromadendrène (4,4%), le β-caryophyllène (4,2%) et le limonène (3,8%).Tandis que les principaux composés contenant de l'oxygène étaient l'acétate de néryl (11,5%), le 2-méthylcyclohexyl pentanoate (8,3%), le 2-méthylcyclohexyl octanoate (4,8%) et l'acétate de géranyl (4,7%). L'huile essentielle et ses fractions terpéniques et terpénoïdes ont été évaluées pour leurs activités antibactériennes et antifongiques. Le dépistage de l'activité antimicrobienne a été effectué par un test de diffusion discale et la concentration inhibitrice minimale a été déterminée pour Staphylococcus aureus, Escherichia coli, Pseudomonas aeruginosa et Candida albicans. L'huile essentielle et sa fraction terpénoïde présentaient une activité antimicrobienne supérieure à celle de la fraction terpénique. Les activités antimicrobiennes de l'huile et de sa fraction terpénoïde étaient plus prononcées contre Staphylococcus aureus et Candida albicans.


 

Les auteurs: J. Mastelic, O. Politeo,  I. Jerkovic, N. Radosevic

 

Publié en Janvier 2005 - Croatie

 

Mots-clés: Helichrysum italicum, huile essentielle, Fractions terpéniques et terpénoïdes,    GC / MS, Activité antimicrobienne







 

Abstract- Hélichryse italienne N° 02:

 

Utilisation de L’huile Essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE et de l’huile végétale de rose musquée après intervention de chirurgie plastique réparatrice et esthétique

L’objet de cette étude est de montrer l’intérêt, l’efficacité et la tolérance des huiles essentielles dans la période postopératoire immédiate et retardée en chirurgie esthétique et plastique. Les auteurs rapportent leur expérience et les premiers résultats de l’utilisation de l’aromathérapie à propos de deux séries de patients de chirurgie de la face et du cou et du thorax. Après avoir décrit leur méthodologie, elles évaluent, les caractéristiques anti-ecchymotiques et anti-œdémateuses de ces huiles essentielles dans les suites immédiates, et leur rôle sur le remodelage et la maturation cicatricielle au cours de la phase retardée, grâce à l’application locale percutanée chez des patients opérés. Elles insistent sur les avantages et inconvénients de l’utilisation de ces nouveaux protocoles thérapeutiques d’application locale et générale par rapport aux équivalents actuellement disponibles. En effet, plus que tout autre patient de chirurgie, les patients de chirurgie esthétique et plastique exigent une attention toute particulière en ce qui concerne les cicatrices, leurs caractéristiques leur retentissement et les soins qui s’imposent.

 

Les auteurs: V. Voinchet, A. -M. Giraud-Robert

 

Publié en Octobre 2013 - Italie

 

Mots-clés: Huile essentielle d’Helichrysum italicum, Huile végétale de Rosa rubiginosa, Chirurgie esthétique et plastique, Ecchymoses, œdème, Cicatrisation






 

Abstract- Hélichryse italienne N° 01:

 

Effets antispasmodiques intestinaux de L’huile Essentielle d’HELICHRYSUM ITALICUM et l’identification chimique de ses principes actifs

 

Introduction:

Dans la région méditerranéenne, les fleurs de HELICHRYSUM ITALICUM ssp. ITALICUM sont considérées comme un remède traditionnel pour traiter les affections intestinales. Cette plante aromatique a été utilisée sous forme de tisane pour soigner les maladies digestives, stomacales et intestinales.

Afin de trouver des preuves scientifiques  sur l'efficacité de l'utilisation traditionnelle de cette plante, l'effet d'un extrait éthanolique d'HELICHRISUM ITALICUM a été étudié à l'aide de modèles expérimentaux in vivo et in vitro. Ensuite, les composants actifs ont été identifiés par le biais de procédures de fractionnement guidées par des essais biologiques.

 

Matériel et méthodes:

La contractilité in vitro a été évaluée en stimulant l'iléon isolé, dans un bain d'organe, avec de l'acétylcholine et du chlorure de baryum; la motilité in vivo a été évaluée en mesurant le transit gastro-intestinal supérieur, à la fois chez des souris témoins et chez des souris présentant une inflammation intestinale expérimentale induite par l'huile de croton. Les techniques de séparation chromatographique telles la chromatographie en phase liquide à haute performance (CLHP) et sur colonnes de gel de silice ont donné les principes actifs de HELICHRYSUM ITALICUM.

 

Résultats:

Nous avons constaté que l'extrait éthanolique des fleurs d'HELICHRYSUM ITALICUM ont provoqué des actions antispasmodiques dans l’iléon de souris isolé et ont inhibé le transit de préférence dans l’intestin enflammé. Le fractionnement guidé par bioanalyse de l'extrait a donné les composés connus suivants: 12-acétoxytrémétone et 2,3-dihydro-2- [1- (hydroxyméthyl) éthényl] -5-benzofuranyl] -éthanone.

 

Conclusion:

La présente étude soutient l'utilisation traditionnelle de L’HELICHRYSUM ITALICUM. On a montré que les deux composés 12-acétoxytrémétone et la 2,3-dihydro-2- [1- (hydroxyméthyl) éthényl] -5-benzofuranyl] -éthanone déterminés par des procédures de fractionnement bioguidées ont agi de manière synergique pour produire un effet antispasmodique intestinal.

 

Les auteurs: Daniela Rigano, Carmen Formisano, Felice Senatore, Sonia Piacente, Ester Pagano, Raffaele Capasso, Francesca Borrelli, Angelo A.Izzo

 

Publié en Octobre 2013 - Italie

Mots-clés: Helichrysum italicum ssp. italicum, Motilité intestinale, Médicaments antispasmodiques, Asteraceae, Acétophénones