Aromathérapie, Huile essentielle et sphère ORL

Vous souhaitez connaitre les huiles qui soulagent une pathologie précise? Posez votre question à web@zeitipharm.com.

Vous pouvez aussi participer au groupe facebook UTILISATEUR D HUILE ESSENTIELLE EN ALGERIE

Mais le mieux c'est de faire une initiation à l'aromathérapie Formez vous aux huiles essentielles

ABCES DENTAIRE

ACOUPHENE

ANGINE

APHONIE

APHTE

ASTHME

BRONCHITE 

CEPHALEE

DECONGESTIONNANTE

DOULEUR DENTAIRE

EPISTAXIS

GRIPPE

HERPES

INFLAMMATION

LARYNGITE

MIGRAINE

MONONUCLEOSE

OTITE

PHARAGYTE

RHINITE

RHUME

TRACHEITE

SINUSITE

TOUX GRASSE

TOUX QUINTEUSE

TOUX FUMEUR

Grippe et huiles essentielles d’Eucalyptus, Myrte et Ravintsara 

 

   Hiver, froid extrême, changement brusque de température, bref touts les éléments sont réunis pour favoriser la contraction d’une grippe et nul n’est à l’abri, quels sont donc les moyens pour traiter cette dernière ? Non, cette fois-ci on ne parlera pas de thérapie médicamenteuse mais plutôt d’une tendance qui prend de plus en plus d’ampleur de part son efficacité, facilité d’utilisation et  innocuité : l’Aromathérapie ! Et oui ! Ces huiles essentielles aux milles vertus qui nous facilitent tant la vie et atténuent les symptômes en un rien de temps !

 

Qu’est-ce que la grippe ?

  La grippe est une infection causée par le virus « Influenzae » de la famille des «Orthomyxoviridae » provoquant parfois des épidémies. Très fréquente en hiver. Le virus est transmissible par voie aérienne ce qui explique sa grande contagiosité, une fois le virus à l’intérieur de l’organisme l’apparition des symptômes  survient deux jours après : Maux de tête, fatigue, douleurs musculaires, écoulement nasals, maux de gorges et toux. Bref, de quoi gâcher toute une semaine, mais pire encore entre 2 millions et 8 millions de personnes sont touchées chaque année, selon le Groupe d’expertise et d’information sur la grippe : la maladie provoque, en outre, entre 1500 et 2000 morts annuels, essentiellement chez les personnes de plus de 65 ans, d’où la nécessité d’un traitement et une prévention efficace.

 

Quels remèdes pour la grippe ?

  Le traitement classique consiste en un traitement symptomatique : anti-inflammatoire, antitussif, vitamine C pour booster l’immunité de l’organisme. (1)(2)(3)

Ici nous allons vous proposer des remèdes offerts par mère nature qui permettent un traitement symptomatique efficace et rapide tout en respectant l’équilibre de l’organisme car tout ce qui vient de la nature s’accord parfaitement avec le corps humain : Huile essentiel d’Eucalyptus, de Myrte et Ravintsara. De vrais cadeaux de la nature   

 

  • Huile essentielle d’Eucalyptus :

 

   L’huile d’eucalyptus, un véritable miracle de la nature ! Appelé Eucalyptol par la communauté scientifique, l’origine de ses multiples vertus est un composé appelé Cinéole, ce dernier a fait l’objet de plus de 1000 études vu ses effets époustouflants ! Ce dernier procure à l’huile d’Eucalyptus des effets Stimulant du système immunitaire permettant ainsi une meilleure élimination du virus par l’organisme, mais pas seulement, il permet lui-même d’éliminer les micro-organismes du corps. De plus, il améliore la circulation respiratoire offrant ainsi une meilleure oxygénation. Ajouté à cela, pleins d’autres effets étonnant agissant en synergie à fin de combattre et prévenir les symptômes de la grippe : Décongestionnant nasal, antifatigue, anti-inflammatoire, bref un véritable tout-en-un. (1)

 

Conseils d’utilisation :

 

 Bain de vapeur en mélangeant 10 gouttes d’huile essentielle d’eucalyptus dans un bol d’eau bouillante, puis  placer une serviette sur votre tête et d’inhaler profondément pendant 5 à 10 minutes.

  • L'huile essentielle de Ravintsara :   

  C'est un puissant stimulant du système immunitaire et l'une des huile essentielle antivirale les plus puissantes.

Tonique, énergisante puissante, antivirale, anti-infectieuse puissante, antibactérienne, antidouleur, antispasmodique, décontractante musculaire, expectorante, fortifiante du système immunitaire, neurotonique, équilibrante, positivante, expectorante, dégage les voies respiratoires.

  Très utilisée en cas d’infections du nez et de la gorge, de grippe, bronchites, rhinopharyngites, refroidissements. Elle libère les voies respiratoires et renforce les défenses immunitaires. Elle est également efficace en cas de fatigue physique et nerveuse.

 

Conseils d’utilisation :

  Voie orale : 1 goutte de Ravintsara dans une cuillère à café de miel ou d’huile d’olive ou sur un sucre, 4 fois par jour, jusqu’à amélioration.

 

   De 3 mois à 6 ans, et pour les femmes enceintes de plus de 3 mois : Même utilisation que ci-dessus, mais en privilégiant la voie cutanée, et en diluant l'huile essentielle de Ravintsara à 10% dans une huile végétale, idéalement l'huile d’olive (1 dose d'huile essentielle + 9 doses d'huile végétale).(2)

  • Huile essentielle de Myrte :

Le Myrte est une herbe médicinale utilisée mondialement dans la médecine traditionnelle. Un large nombre de composés ont été isolés de cette dernière : Polyphenols, Mytucommulone, Semimyrtucommulone, 1,8-cineole, alpha-pinene, myrtenyl acetate, limonène, linalool and alpha-terpinolene qui sont les composées les plus biologiquement actives. Plusieurs parties de cette herbe sont utilisées tels que les bais, feuilles et fruits pour plusieurs décennies. Elle est utilisée traditionnellement pour le traitement de pathologies tels que : Diarrhée, Ulcère, inflammation. Elle est connue pour ses propriétés antioxidative, antiviral, hépatoprotecteur.(3)  

Expectorante et mucolytique

La richesse de l’huile en alpha pinène et en 1,8-cinéole permet de stimuler les glandes à mucine, ce qui fluidifie le mucus et facilite son élimination. Une propriété très intéressante pour lutter contre la toux.

Décongestionnante respiratoire, veineuse, lymphatique et prostatique

Grâce à sa richesse en alpha pinène et en limonène, l’huile de myrte rouge tonifie les parois veineuses et contribue à améliorer la circulation sanguine et lymphatique. Le 1,8-cinéole est par ailleurs très actif pour apaiser les inflammations de l'arbre respiratoire tout entier.

(4)

Conseils d’utilisation :

Toux grasse

Versez 34 gouttes soit 2,25 ml d’huile essentielle de myrte  puis complétez avec de l’huile d’olive dans un flacon gradué jusqu’à la graduation 15 ml.

Enfants de 10 à 15 ans

Versez 12 gouttes soit 0,75 ml d’huile essentielle de myrte et complétez avec de l’huile d’olive dans un flacon gradué jusqu’à la graduation 15 ml.