Abstract- camomille N° 04:

Effets de l’aromathérapie par l’huile essentielle de camomille romaine sur l'anxiété, les signes vitaux et la qualité du sommeil des patients ayant subi une intervention coronarienne percutanée en unité de soins intensifs

 

Le but de cette étude était d'étudier les effets de l'aromathérapie sur l'anxiété, le sommeil et la pression artérielle (PA) de patients ayant subi une intervention coronarienne percutanée (ICP) dans une unité de soins intensifs (USI). Cinquante-six patients présentant une (ICP) en unité de soins intensifs ont été répartis de manière égale entre l’aromathérapie et les soins infirmiers classiques. Des huiles essentielles d’aromathérapie ont été mélangées : de la lavande, de la camomille romaine et du néroli (alternative de Ylang Ylang) avec un rapport de       6: 2: 0,5.

Les participants ont reçu 10 traitements avant l’ICP et les mêmes huiles essentielles ont été inhalées 10 autres fois après l’ICP. Le résultat mesure l'anxiété de l'état du patient, la qualité du sommeil et la tension artérielle. Un groupe d'aromathérapie a présenté une anxiété significativement faible (t = 5,99, P <0,001) et une amélioration de la qualité du sommeil (t = −3,65, P = 0,001) par rapport à une intervention infirmière conventionnelle. La pression artérielle systolique des deux groupes ne montrait pas de différence significative dans le temps ou dans une interaction groupe par temps; Cependant, une différence significative a été observée entre les groupes (F = 4,63, P = 0,036). La pression artérielle diastolique n'a pas montré de différence significative dans le temps ou par une interaction groupe par temps; Cependant, une différence significative a été observée entre les groupes (F = 6,93, P = 0,011).

En conclusion, l'aromathérapie (par HE de camomille romaine, lavande, néroli ) a efficacement réduit les niveaux d'anxiété et augmenté la qualité du sommeil des patients atteints de PCI admis en USI.

L'aromathérapie peut être utilisée comme une intervention infirmière indépendante pour réduire les niveaux d'anxiété et améliorer la qualité du sommeil des patients atteints de PCI.

Publié le Sep 2013- Corée de sud

Les auteurs: Mi-Yeon Cho,  Eun Sil Min, Myung-Haeng Hur, Myeong Soo Lee