Abstract- camomille N° 03: 

Les effets antimicrobiens de l’huile essentielle de Camomille Romaine sur Porphyromonas gingivalis cliniquement isolé de la Parodontite

 

Il a été démontré que la parodontite avancée est une infection opportuniste des tissus de soutien des dents: le parodonte ,causée par diverses bactéries endogènes, notamment Actinobacillus actinomycetemcomitance, Porphyromonas gingivalis et Prevotella intermedius. La présente étude a évalué les effets antimicrobiens de l'extrait et de l'huile essentielle de Camomille romaine ou noble (Anthemis nobilis) contre P. gingivalis. Trente-cinq souches cliniques de P. gingivalis ont été isolées chez soixante-deux patients. Les effets antimicrobiens ont été évalués par la méthode de diffusion sur disque sur gélose Brucella supplémentée. Les zones d'inhibition de la croissance ont été mesurées et comparées. Les résultats ont montré que les zones d'inhibition moyennes pour l'extrait de camomille et l'huile essentielle étaient respectivement de 13,33 ± 3,4 et 20,5 ± 0,5.

 

Les résultats fournissent des preuves de l'utilisation potentielle de la camomille comme bain de bouche pour le traitement et la prophylaxie de la parodontite.

Les auteurs: H. Saderi, P. Owlia, A. Hosseini, H. Semiyari

Publié en 2005- Iran

Mots-clés: diffusion d'agar, bactéries anaérobies, bain de bouche, parodontite