Article N° 01- Hélichryse italienne : ( Article de pathologie )

Huile Essentielle de HELICHRYSE ITALIENNE … la super arnica de l’aromathérapie

 

L’immortelle italienne, surnommée l’or jaune en Corse, produit  après distillation de ses capitules jaune d’or, une huile essentielle aux propriétés remarquables au niveau cutané. On la dit immortelle parce que ses fleurs, jaune d’or, ne fanent pas après cueillette.

Utilisée sous des formes diverses, l'immortelle a bien des vertus, au premier rang desquelles une efficacité reconnue pour les soins portés aux hématomes. ‘’Bien que chère, l'huile essentielle d'hélichryse italienne est un remède miracle contre les bleus’’ disait le fameux naturopathe Thierry Folliard .

Le genre HELICHRYSUM, de la famille des Astéracées, comporte environ 600 espèces mais la plus fréquemment distillée est l’Hélichrysum. italicum vu sa richesse en principes actifs destinés aux différents usages thérapeutiques.

Principalement constituée de l’acétate de néryle, connu pour ses propriétés antalgiques ; italidione, indispensable dans le traitement des hématomes et des  monoterpènes et sesquiterpènes.

 

L’action anti-traumatisme : anti hématome, anti inflammatoire, décongestionnant et antalgique

L’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE est avant tout connue et employée pour ses propriétés anti-ecchymotique et, à ce titre, elle est qualifiée d’“arnica aromatique”.

Considérée comme un puissant anti-hématome et longtemps cantonnée dans cette unique indication, l'Hélichryse ou Immortelle fait l'objet de nombreuses études pour mettre à jour son énorme potentiel thérapeutique.

Une propriété anti-ecchymotique prouvée scientifiquement...

Une étude menée sur des personnes ayant subi une chirurgie esthétique ou reconstructive a permis de mettre en évidence l’intérêt de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE dans la réduction des hématomes, des œdèmes, et de l’inflammation consécutives à un traumatisme physique (ici un acte chirurgical).

La seule étude clinique publiée valide ces propriétés  (Voinchet et Giraud-Robert, 2007)  en comparant l’efficacité de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE prise par voie orale et/ou orale et locale sur des plaies postopératoires, à la fois dans la phase immédiate (quantification de l’œdème et délai d’apparition de résorption des ecchymoses) et retardée (suivi de la cicatrisation) de l’acte chirurgical. L’œdème et les ecchymoses postopératoires en chirurgie de la face et du cou ont été réduits de 50 % en volume et en délai de résorption. Une diminution (non quantifiée) de l’inflammation a également été observée. La durée d’éviction sociale suite à l’intervention chirurgicale est passée de 12 jours (sans protocole aromathérapique) à cinq jours (avec protocole). Une réduction des complications (en nombre, durée et intensité) de la phase de remodelage et de maturation cicatricielle a été observée. Le nombre de cicatrices hypertrophiques et de demandes de reprise chirurgicale, huit mois après l’opération, a également été moindre. L’efficacité du traitement avec l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE a ainsi été jugée excellente. L’apparition de saignements postopératoires et d’ecchymoses très importantes n’a imposé l’arrêt du protocole per os que dans 5 % des cas

 

Les auteurs de cette étude suggèrent que c’est la présence des β-diones (italidiones I, II et III) qui faciliteraient la résorption rapide des hématomes par un mécanisme de chélation de la fibrine. L’acétate de néryle, serait d’avantage responsable de l’effet anti-inflammatoire et antalgique (Voinchet et Giraud-Robert, 2007).

 

Par voie de conséquence, l’Hélichryse sera fortement utile pour tout type de traumatismes tels que des Traumatismes cutanés, osseux, musculaires, articulaires, ou tendineux (choc, bleu, fracture, entorse, claquage, arthrite, chirurgie…).

 

La méthode d’utilisation de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE:

C’est un anti-choc considéré comme supérieur à l’arnica sur les bleus et les bosses, elle peut être utilisée en application locale, diluée, dans de l’huile végétale d’amande douce par exemple.


 

Précautions d’emploi:

Aucun effet indésirable n’est à craindre dès lors que la voie cutanée est préconisée, que les applications se font sur une peau non irritée ou infectée et que les doses sont bien respectées (par voie cutanée, trois gouttes, trois fois par jour au maximum).

Beaucoup d’ouvrages signalent un risque de neurotoxicité liée à la présence de cétones de l’huile essentielle mais, dans la mesure où les italidiones sont des dicétones, leur passage au niveau cérébral semble peu probable.

 

Contre-indications:

Ainsi, l’utilisation de l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE  ITALIENNE est fortement déconseillée : par voie orale chez la femme enceinte ou allaitante, par voie cutanée sur le ventre de la femme enceinte ou pour le nourrisson.

 

En l’absence de données publiées validant ses propriétés anticoagulantes, donc par principe de précaution, l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE doit être utilisée avec parcimonie chez  les personnes âgées polymédicamentées et présentant des troubles de la coagulation ; les personnes hémophiles ; les patients sous médicament antivitamine K (AVK).

Les esters étant métabolisés au niveau biliaire, l’huile essentielle d'HÉLICHRYSE ITALIENNE riche en acétate de néryle sera contre-indiquée chez les patients souffrant de calculs biliaires.


 

Mots clés:  Helichrysum italicum ; acétate de néryle ; ecchymose ;anti-traumatisme ; italidione