Article N° 02 - Camomille Romaine : ( Article de synthèse )

 

LA CAMOMILLE ROMAINE  une huile essentielle …Entre un remède traditionnel du passé et un  avenir scientifique promoteur

 

LA CAMOMILLE ROMAINE ( appelée aussi en botanique Chamaemelum nobile , Anthemis nobilis ) est l’une des plus anciennes herbes médicinales connues de l’humanité. C'est un membre de la famille des Astéracées. Les fleurs de la  camomille contiennent de nombreux terpénoïdes et flavonoïdes qui contribuent à ses propriétés médicinales. Les préparations à base d’huile essentielle de

LA CAMOMILLE ROMAINE sont couramment utilisées en cosmétique et en aromathérapie pour traiter de nombreux maux humains tels que rhume des foins, différentes inflammations, les spasmes musculaires,  troubles menstruels, insomnie, ulcères, plaies, troubles gastro-intestinaux, douleurs rhumatismales et hémorroïdes.

 

Dans cet article, nous décrivons l'utilisation de cette huile assez vertueuse  en Aromathérapie en ce qui concerne l'évaluation de ses propriétés curatives et préventives, et soulignons les découvertes récentes concernant son développement en tant qu'agent thérapeutique favorisant la santé humaine.

 

Calmante et relaxante:

Traditionnellement, l’huile essentielle de LA CAMOMILLE ROMAINE a été utilisée pour traiter l’insomnie et induire une sédation (effets calmants). La camomille est largement considérée comme un tranquillisant léger et un inducteur de sommeil. Les effets sédatifs peuvent être dus au flavonoïde, l’apigénine, qui se lie aux récepteurs des benzodiazépines dans le cerveau.

Les recherches montrent que la camomille romaine a été utilisée pour soulager les symptômes dépressifs et anxieux dans le monde entier, notamment dans plusieurs régions du sud de l’Italie, de Sardaigne, du Maroc et du Brésil. (1)

 

Une étude de 2013 publiée dans Evidence-Based Complementary And Alternative Medicine ont découvert qu'un mélange d'huiles essentielles d'aromathérapie comprenant de la lavande, de LA CAMOMILLE ROMAINE et du néroli réduisait le niveau d'anxiété chez les patients en unité de soins intensifs. Le traitement d'aromathérapie a réduit efficacement les niveaux d'anxiété et amélioré la qualité du sommeil des patients en réanimation par rapport aux interventions infirmières classiques. (2)

 

Antimicrobienne, antioxydante, anti-inflammatoire et anti-allergique:

Les propriétés antioxydantes et antimicrobiennes des huiles essentielles ont été étudiées pour Anthemis nobilis d'Italie. Les résultats ont indiqué que les huiles volatiles de  CAMOMILLE ROMAINE possédaient une activité antioxydante élevée (3) et elle est couramment utilisée pour le rhume des foins. Le bisabolol un anti-inflammatoire et antispasmodique, réduisant les réactions induites par l'histamine, notamment le rhume des foins et l'asthme. Il a le pouvoir de soulager la congestion du mucus, les irritations, les gonflements et les affections cutanées associées aux symptômes d'allergies saisonnières. Lorsqu'elle est appliquée localement, l'huile de CAMOMILLE ROMAINE aide à soulager les irritations cutanées pouvant être dues à des allergies alimentaires ou à des sensibilités.

 

Antibactérien contre la parodontite et la stomatite aphteuse:

Deux composés d’hydropéroxydes isolés d’Anthemis nobilis ont démontré une activité antibactérienne moyenne. Dans une étude clinique,l’Anthemis nobilis a démontré un bon résultat dans le traitement de la stomatite aphteuse récurrente estimée par le temps durée de la cicatrisation . (4)

L’effet antimicrobien de l'extrait et l'huile essentielle de CAMOMILLE ROMAINE ont montré une activité antibactérienne contre P. gingivalis isolée dans le cas d’une parodontite . Les effets ont été évalués par la méthode de diffusion sur disque. Les résultats ont indiqué que les zones d'inhibition pour l'extrait de camomille et l'huile essentielle étaient respectivement de 13,33 ± 3,4 et 20,5 ± 0,5 .(5)


 

Antispasmodique générale:

L'huile essentielle  de CAMOMILLE ROMAINE est la plus riche en esthers (plus de 60), et notamment en angélate d'isobutyle, ce qui lui confère des vertus décontractantes et antidépressives. « Elle régule le système nerveux en stimulant le système parasympathique », explique Franck Dubus. Cette Huile essentielle est particulièrement réputée contre les épisodes dépressifs qui s'accompagnent de syndromes spasmodiques (asthmes nerveux, névralgies) ou de somatisation.

Ses propriétés antispasmodiques lui permettent également de soulager les crampes menstruelles et les courbatures généralement associées au syndrome prémenstruel, comme les maux de tête et les maux de dos. (6) Ses propriétés relaxantes en font un remède précieux contre les symptômes du SPM ( syndrome pré-menstruel). (7)

 

Activité hypnotique favorisant le sommeil :

Les propriétés relaxantes de LA CAMOMILLE ROMAINE favorisent un sommeil sain et luttent contre l'insomnie. Une étude de cas de 2006 a exploré les effets par inhalation de l’huile essentielle de camomille romaine sur l’humeur et le sommeil. Les résultats ont montré que les volontaires ressentaient plus de somnolence et de calme, démontrant ainsi leur potentiel pour améliorer le sommeil et aider à entrer dans un état de repos. L'inhalation de camomille réduit l'augmentation des taux plasmatiques d'hormone adrénocorticotrope induite par le stress. (8)

 

Selon une étude de 2005 publiée dans Biological and Pharmaceutical Bulletin, des extraits de camomille présentent une activité hypnotique de type benzodiazépine. Une diminution significative du temps d'endormissement a été observée chez les rats ayant reçu de l'extrait de camomille à une dose de 300 milligrammes par kilogramme de poids corporel. (9)


 

Améliore la santé de la peau :

La combinaison des vertus anti-inflammatoires de l'huile essentielle de CAMOMILLE ROMAINE et de son action sur le système nerveux la rend efficace sur les dermatoses, typiquement celles qui démangent et dont les crises sont déclenchées par des facteurs psychosomatiques (eczéma, psoriasis) Il a été utilisé aussi comme remède naturel contre  les plaies, les ulcères, la goutte, les ecchymoses, les brûlures, les aphtes et même des affections cutanées telles que mamelons craquelés, varicelle, et l’érythème fessier. (10)

 

Soutient la santé digestive:

La camomille est utilisée traditionnellement pour de nombreuses affections gastro-intestinales, y compris les troubles digestifs. L'huile essentielle de CAMOMILLE ROMAINE contient des composés anodiques antispasmodiques (l’angélate d’isobutyle) qui peuvent être utilisés pour traiter ou soulager des problèmes digestifs : flatulences, reflux acide, indigestion, diarrhée et vomissements. C’est particulièrement utile pour calmer l’estomac et détendre les muscles afin que les aliments puissent passer facilement dans les intestins.(11)  

En raison de ses propriétés relaxantes, la camomille romaine peut également être utilisée de manière interne et topique pour lutter contre les nausées.

 

Favorise la santé cardiaque:

LA CAMOMILLE ROMAINE offre une protection cardiovasculaire en raison de son taux élevé de flavonoïdes, dont il a été démontré qu’ils réduisaient de manière significative la mortalité par maladie coronarienne lorsqu’ils sont pris en interne. (12) En raison des flavonoïdes présents dans l'huile essentielle de camomille romaine, elle peut faire baisser la tension artérielle et avoir un effet relaxant sur le cœur.


 

Peut soulager la douleur arthritique:

Une étude réalisée chez des volontaires humains a montré que les flavonoïdes et les huiles essentielles de CAMOMILLE ROMAINE pénètrent sous la surface pour pénétrer plus profondément dans la peau. (13) Ceci est important pour leur utilisation en tant qu’agents anti-inflammatoires topiques capables de traiter efficacement les douleurs arthritiques. Appliquée localement ou ajoutée à un bain-marie tiède, l'huile de camomille aide à réduire les douleurs au bas du dos, aux genoux, aux poignets, aux doigts et à d'autres zones problématiques.


 

Assez doux pour les enfants:

C'est l'une des rares huiles essentielles les plus douces de la planète, ce qui en fait un excellent produit pour les nourrissons et les enfants.Elle a été utilisée pendant des siècles  pour calmer les enfants en pleurs, réduire les fièvres, éliminer les maux d’oreille et calmer les maux d’estomac.

C’est un sédatif doux parfait pour les enfants ,on l'appelle souvent le «gamin plus calme» en raison de sa capacité à aider les enfants atteints de ADD / ADHD ( Le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité).

 

Une étude de 1997 a examiné les effets d'un extrait de camomille et d'une préparation de pectine de pomme chez 79 enfants atteints de diarrhée aiguë non compliquée. Les chercheurs ont constaté que la diarrhée prenait fin plus tôt chez les enfants traités avec de la camomille et de la pectine pendant trois jours que dans le groupe placebo. Ces résultats prouvent que LA CAMOMILLE ROMAINE peut être utilisée en toute sécurité chez les enfants comme remède naturel contre les coliques et pour traiter les maux d'estomac. (10)

 

Une activité anticancéreuse:

Des études évaluant L’huile essentielle de CAMOMILLE ROMAINE sur des modèles précliniques de cancer de la peau, de la prostate, du sein et de l'ovaire ont montré des effets inhibiteurs de croissance prometteurs. Dans une étude menée en 2007 à la Case Western Reserve University, dans l'Ohio, il a été démontré que des extraits de camomille ne provoquaient pas que des effets inhibiteurs de la croissance sur les cellules normales, mais une réduction significative de la viabilité des cellules dans diverses lignées de cellules cancéreuses humaines. L’exposition à la camomille a induit l’apoptose dans les cellules cancéreuses mais pas dans les cellules normales à des doses similaires. L'étude représente la première démonstration rapportée des effets anticancéreux de la camomille. (14)

 

Une étude de 2009 a évalué les effets d'un agent botanique nouvellement développé contenant sept extraits standardisés, notamment du ginseng Panax, de la canneberge, du thé vert, de la peau de raisin, du champignon reishi et de la camomille sur les cellules cancéreuses de la prostate chez la souris. Le traitement des cellules cancéreuses de la prostate avec le mélange botanique a entraîné une inhibition dose-dépendante de la croissance cellulaire; les trois groupes de souris porteuses de tumeurs modérées ou importantes ont présenté une inhibition significative de la croissance tumorale et des métastases ganglionnaires. L’agent botanique présentait également un bon profil d’innocuité et n’exerçait aucune toxicité lorsqu’il était utilisé à fortes doses. (15)

 

Effet insecticide:

Cette huile essentielle a montré une activité élevée contre les nymphes de la mouche blanche (Trialeurodes vaporariorum) à 0,0047 et 0,0093 μg / ml en utilisant un test de papier filtre imprégné, alors qu’elle était inefficace contre les formes adulte ou ovoïde. (16)

 

Conclusion :

Cet article examine les effets chimiques, pharmacologiques et thérapeutiques de l’huile essentielle de CAMOMILLE ROMAINE ou NOBLE , un médicament à base de plantes prometteur en raison de son innocuité et de son efficacité.

 

Rédigé par: Taleb.Z

 

Références :

  1. Jay D. Amsterdam, Justine Shults, Irene Soeller, Jun James Mao, Kenneth Rockwell, Andrew B.Newberg - Chamomile May Have Antidepressant Activity in Anxious Depressed Humans - An Exploratory Study-  Altern Ther Health Med. 2012 Sep-Oct; 18(5): 44–49.

 

  1. Mi-Yeon Cho, Eun Sil Min, Myung-Haeng Hur, Myeong Soo Lee -Effects of Aromatherapy on the Anxiety, Vital Signs, and Sleep Quality of Percutaneous Coronary Intervention Patients in Intensive Care Units -Evidence-Based Complementary and Alternative Medicine Volume 2013, Article ID 381381, 6 pages

  2. Piccaglia R, Marotti M, Giovanelli E, Deans SG and Eaglesham E. Antibacterial and antioxidant properties of mediterranean aromatic plants. Industr Cr Prod, 2, 1992, 47-50.

  3. Jafari S, Amanlou M, Borhan-Mojabi K, and FarsamH.Comparative study of Zataria multifloraand Anthemis nobelis extractswithMyrthus communis preparation inthe treatment of recurrent aphthous stomatitis.Daru, 11(1), 2013, 34.

  4. Saderi H, Owlia P, Hosseini A and Semiyari H. Antimicrobial effects of chamomile extract and essential oil on clinically isolated Porphyromonas gingivalis from periodontitis. Acta Hort, 2005, 680.

  5. Farideh Zafari Zangeneh, Bagher Minaee,Ashraf Amirzargar,Akram Ahangarpour,Kazem Mousavizadeh-Effects of Chamomile Extract on Biochemical and Clinical Parameters in a Rat Model of Polycystic Ovary Syndrome- 2010 Oct-Dec; 11(3): 169–174.

  6. Amsterdam JD, Shults J, Soeller I, Mao JJ, Rockwell K, Newberg AB- Chamomile may provide antidepressant activity in anxious, depressed humans: an exploratory study - 2012 Sep-Oct;18(5):44-9.

  7. M.Moss, R.Howarth, L.Wilkinson, K.Wesnes -Expectancy and the aroma of Roman chamomile influence mood and cognition in healthy volunteers- International Journal of Aromatherapy -Volume 16, Issue 2, 2006, Pages 63-73

  8. Shinomiya K, Inoue T, Utsu Y, Tokunaga S, Masuoka T, Ohmori A, Kamei C -Hypnotic activities of chamomile and passiflora extracts in sleep-disturbed rats-2005 May;28(5):808-10.

  9. Janmejai K Srivastava, Eswar Shankar, Sanjay Gupta -Chamomile: A herbal medicine of the past with bright future -2010 Nov 1; 3(6): 895–901.

  10. Sándor Z, et al. Front Pharmacol. 2018 -Evidence Supports Tradition: The in Vitro Effects of Roman Chamomile on Smooth Muscles.

  11. Hertog MG1, Feskens EJ, Hollman PC, Katan MB, Kromhout D -Dietary antioxidant flavonoids and risk of coronary heart disease: the Zutphen Elderly Study -1993 Oct 23;342(8878):1007-11.

  12. Merfort I Heilmann J, Hagedorn-Leweke U, Lippold BC- In vivo skin penetration studies of camomile flavones- 1994 Jul;49(7):509-11.

  13. Srivastava JK, Gupta S -Antiproliferative and apoptotic effects of chamomile extract in various human cancer cells -2007 Nov 14;55(23):9470-8. Epub 2007 Oct 17.

  14. Evans S, Dizeyi N, Abrahamsson PA, Persson J -The effect of a novel botanical agent TBS-101 on invasive prostate cancer in animal models - 2009 Oct;29(10):3917-24.

  15. Choi WI, Lee SG, Park HM and Ahn YJ. Toxicity of Plant Essential Oils to Tetranychus urticae (Acari: Tetranychidae) and Phytoseiulus persimilis (Acari: Phytoseiidae). J Econ Entomol, 97, 2004, 553-558.