Absract- camomille N° 01: 

La preuve soutient la tradition: Les effets in vitro de l'huile essentielle de la Camomille romaine(ou noble) sur la relaxation des muscles lisses digestifs

Les fleurs séchées de Chamaemelum nobile ont été utilisées en médecine traditionnelle pour soulager les différents troubles fonctionnels du système digestif liés aux  spasmes gastro-intestinaux . Cependant, il n'y a pas eu d'études expérimentales pour soutenir l'effet relaxant de cette plante sur les muscles lisses.

Le but de notre recherche était d'évaluer les effets de l'extrait hydroéthanolique de la camomille romaine, de ses fractions, de quatre de ses flavonoïdes (apigénine, lutéoline, hispiduline et eupafoline) et de son huile essentielle sur les muscles lisses.

 

Les compositions phytochimiques de l'extrait et de ses fractions ont été caractérisées et quantifiées par HPLC-DAD (chromatographie liquide à haute performance couplée à un détecteur à barrette de diodes), et l'huile essentielle a été caractérisée par GC et GC-MS (La chromatographie en phase gazeuse couplée à la spectrométrie de masse).

 

Les  effets sur les muscles lisses et à médiation neuronale  ont été testés dans des expériences de bains d’organes isolés sur des préparations de muscles lisses de cobayes : cochons d’inde , de rats et d’êtres humains. L'extrait d’herbes brute a induit une contraction immédiate, modérée et transitoire de l'iléon de cobaye via l'activation de neurones cholinergiques de la paroi de l'intestin. Les récepteurs purinergiques et les antagonistes des récepteurs de la sérotonine n’ont pas influencé cet effet. L'effet relaxant le plus soutenu de l'extrait, mesuré après la pré-contraction des préparations, était remarquable et n'était pas affecté par un antagoniste des récepteurs bêta-adrénergiques. On a constaté que l’activité relaxante des muscles lisses était associée à la teneur en flavonoïdes des fractions. L'huile essentielle n'a montré que l'effet relaxant et aucune activité contractante. L'effet relaxant des muscles lisses a également été détecté sur les tissus gastro-intestinaux de rat, ainsi que sur des préparations en bande de l'intestin grêle humain. Ces résultats suggèrent que l'extrait de camomille romaine exerce un effet relaxant direct et prolongé sur les muscles lisses de l'iléon de cochon d'Inde (lié à sa teneur en flavonoïdes) . Dans certaines préparations, une stimulation transitoire des motoneurones cholinergiques entériques a également été détectée. L'huile essentielle avait également un remarquable effet relaxant des muscles lisses dans ce cadre. Des effets relaxants similaires ont également été détectés sur d'autres préparations viscérales, y compris le jéjunum humain. Il s’agit du premier rapport sur l’activité de la camomille romaine  sur les muscles lisses, susceptible de rassurer les raisons de l’utilisation traditionnelle de cette huile essentielle dans les troubles gastro-intestinaux spasmodiques.

Les auteurs : Sándor Z, Mottaghipisheh J, Veres K, Hohmann J, Bencsik T, Horváth A, Kelemen D, Papp R, Barthó L, Csupor D.

eCollection 2018 -Hongrie

 

Mots-clés: camomille romaine, Chamaemelum nobile, Asteraceae, expérience de bain d'organe, préparations gastro-intestinales, effet spasmolytique, action contractile